Ligue 1 : Florian Thauvin à l'OM, c'est fait

le
0
Ligue 1 : Florian Thauvin à l'OM, c'est fait
Ligue 1 : Florian Thauvin à l'OM, c'est fait

Les dernières heures du mercato, qui s'achevait ce lundi à minuit, ont mis un point final au feuilleton Thauvin, qui a réussi à forcer son départ de Lille pour Marseille. La fin du marché estival français a été marquée par ce bras de fer retentissant. Florian Thauvin, champion du monde des moins de 20 ans, a refusé de s'entraîner avec Lille et a réussi à forcer son transfert vers Marseille. Il a été officialisé lundi vers 22h30.

L'ex-milieu de terrain de Lille a signé un contrat de cinq ans avec l'Olympique de Marseille, a annoncé lundi soir le club olympien. Le montant du transfert, qui tournerait autour de 15 millions d'euros, n'a pas été précisé par l'OM. «Nous sommes évidemment très heureux d'avoir trouvé un dénouement positif à cette longue négociation avec nos homologues lillois», a réagi le président marseillais Vincent Labrune sur le site de l'OM. Il en a profité pour souligner «la courtoisie et la qualité des échanges ces derniers jours avec Michel Seydoux (son homologue lillois, ndlr). Ils nous ont permis de parvenir à cette issue favorable».

Thauvin : «L'OM? Mon club de coeur»

Thauvin, lui, s'est dit vraiment très heureux» de rejoindre l'OM. «C'est mon club de coeur, a t-il clamé lundi soir. Je suis vraiment très heureux, c'est un rêve pour moi de rejoindre l'OM, c'est mon club de coeur. Tout le monde sait ce que représente ce club et ses supporteurs, c'est un grand club».

Marseille est «une ville qui respire le foot», a ajouté le champion du monde des moins de 20 ans qui s'est dit séduit par «le projet sportif de jouer les premiers rôles en Ligue 1 et de disputer la Ligue des Champions. C'est pour moi un grand pas vers l'avant. Je sais que je vais avoir beaucoup de travail, que j'ai beaucoup de choses à démontrer. C'est un challenge personnel. Je me suis fixé beaucoup d'objectifs, j'espère les atteindre».

Une petite photo exclusive pour nos twittos toujours connectés : le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant