Ligue 1: festival de Saint-Etienne face à Nancy

le
0

PARIS (Reuters) - Moins d'une demi-heure a suffi vendredi à Saint-Etienne pour anéantir tout espoir de rédemption pour Nancy qui a enregistré sa sixième défaite consécutive de la saison en Ligue 1 en s'inclinant 4-0 en match avancé de la huitième journée.

Ce net succès à Geoffroy-Guichard permet aux Verts de prendre provisoirement la septième place du classement avec 11 points, trois de moins que Lyon qui occupe la troisième marche du podium.

"C'est bien, je suis très, très content pour l'équipe. J'ai marqué deux buts mais c'est toute l'équipe qui a gagné", a dit sur beIN Sport Brandao, auteur d'un doublé.

Ultra-dominateurs, les hommes de Christophe Galtier ont ouvert le score dès la neuvième minute, le Brésilien Brandao reprenant de la tête un centre du milieu de terrain Jonathan Brison.

Dix minutes plus tard, Romain Hamouma a doublé la mise en marquant lui aussi de la tête face à une défense lorraine atone et qui allait s'enfoncer encore un peu plus à la 22e minute.

Sur un centre de l'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, une nouvelle tête de Brandao trompait encore Damien Grégorini qui ne pouvait plus compter sur sa défense, anéantie.

Pour preuve, trois minutes plus tard, Aubameyang poursuivait le travail de démolition en inscrivant un quatrième but sur un ballon perdu par les Lorrains au milieu du terrain, repris par Renaud Cohade qui n'a plus eu qu'à servir son attaquant.

Le début de la seconde période a permis aux hommes de Jean Fernandez de stopper l'hémorragie, sans pouvoir revenir au score. Et ce d'autant les Nancéiens se retrouvaient rapidement à 10 contre 11.

L'attaquant nigerian Simon Zenke a écopé à la 68e minute d'un carton rouge synonyme d'expulsion pour un tacle dangereux sur le défenseur stéphanois Faouzi Ghoulham.

La fin de la rencontre ne fut que gestion pour l'ASSE et résignation pour l'ASNL.

"Ca devient difficile. On bosse, on bosse, on bosse et on n'y arrive pas. Le problème est collectif (...). Il va falloir sortir le bleu de chauffe", a dit le défenseur Jordan Lotiès.

Ce cuisant revers laisse Nancy - qui n'a plus marqué depuis 595 minutes en Ligue 1 et qui possède la plus mauvaise attaque avec seulement deux buts depuis le début de la saison - à l'avant-dernière place du classement avec deux points d'avance sur Troyes, qui se rend à Bastia samedi.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant