Ligue 1: des Verts ambitieux face au PSG

le
0

par André Assier

LYON (Reuters) - Meilleure formation de ce début d'hiver, Saint-Etienne reçoit mercredi le Paris Saint-Germain avec une impatience mêlée de curiosité.

Quatre succès (à Nice et à Dijon, devant Ajaccio et Caen) et deux nuls (contre Montpellier et à Brest) ont donné des ailes aux Verts qui, à la cinquième place du classement de la Ligue 1, veulent savoir s'ils peuvent rivaliser avec l'un des membres du quatuor de tête du championnat de France.

Un "coup" contre les Parisiens ? "Tout le monde attend cela, reconnait l'entraîneur, Christophe Galtier. Mais je ne veux pas mettre plus de pression que cela. Je souhaite simplement qu'on soit généreux."

C'est avec cette qualité-là que l'ASSE vit depuis son dernier échec à Lyon, fin octobre, lors d'un derby perdu (2-0) à 11 contre 10.

"Depuis ce match, nous avons décidé de ne plus calculer face aux grands, témoigne Christophe Galtier. J'ai très mal vécu le scénario. Nous n'aurions pas dû aborder le match avec des réserves car dans ce cas-là, on déjoue. Il faut jouer en se basant sur nos qualités. Depuis, nous fonctionnons ainsi et cela porte ses fruits."

Le coach stéphanois espère que la recette continuera à fonctionner face au co-leader, mais lance une mise en garde.

"Il y a beaucoup d'euphorie et de joie autour du club en ce moment. C'est bien, mais nous devons rester concentrés sur les enjeux. Il faut faire tourner le compteur points. Ce groupe est désormais habitué à ne plus perdre. C'est un bel atout", juge-t-il.

LES "CINQ MOIS ACHARNÉS" DE KOMBOUARÉ

Pour l'ex-Parisien Jérémy Clément, "que l'on prenne un ou trois points face au PSG, il faut poursuivre cette série le plus longtemps possible. Nous sommes cinquièmes, ce serait sympa de finir l'année à cette place."

L'enjeu pour le PSG est tout autre. Il s'agit de continuer à travailler pour acquérir dans le jeu une fluidité qui manque aux hommes d'Antoine Kombouaré.

Toujours sous la menace du couperet de la part de ses patrons qataris, le technicien kanak affiche un discours positif après le match nul et vierge de dimanche au Parc des Princes contre Lille (0-0).

"Il y a du mieux dans notre jeu, on est plus solidaires, plus disciplinés, on est solides", assure-t-il, en évoquant les "cinq mois acharnés" passés.

"L'ambiance dans le 'chaudron' sera chaude. C'est le genre de match qu'on aime et il faudra être solide", ajoute-t-il.

Forfait face aux Lillois en raison d'une douleur aux adducteurs, le défenseur central Mamadou Sakho est toujours incertain. Kombouaré, par choix ou par contrainte, a souvent modifié sa charnière centrale. Il pourrait cette fois redonner sa chance au duo de dimanche dernier composé de Milan Bisevac et Zoumana Camara.

Côté stéphanois, Christophe Galtier sera privé de Josuha Guilavogui (blessé à la cuisse) et de Banel Nicolita (suspendu).

avec Christophe Michel à Paris, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant