Ligue 1: des supporters de Nancy manifestent leur mécontentement

le
0

NANCY (Reuters) - Une soixantaine de supporters de l'AS Nancy-Lorraine ont pénétré dimanche matin pendant quelques minutes dans les locaux du centre d'entraînement du club au lendemain de la défaite leur équipe contre Evian-Thonon-Gaillard (2-0), a-t-on appris auprès des dirigeants lorrains.

Un pétard a été lancé à l'entrée du bureau de l'entraîneur Jean Fernandez. Les supporters, essentiellement issus du groupe "Saturday FC", sont ensuite sortis du bâtiment situé en forêt de Haye et ont pu rencontrer le capitaine André Luiz et le défenseur Sébastien Puygrenier.

"Tout s'est passé dans le calme. Il n'y a pas eu de dégradation. Ils voulaient simplement dire aux joueurs qu'ils avaient été déçus qu'ils ne viennent pas les saluer hier soir après le match", a précisé un dirigeant à Reuters.

"Ce qui est remarquable, c'est que c'est la première fois que ce genre de mouvement d'humeur se produit chez nous", a-t-il souligné.

La gendarmerie, appelée sur place, n'a procédé à aucune interpellation.

L'AS Nancy-Lorraine, 18e de Ligue 1 et donc premier relégable, recevra samedi l'Olympique Lyonnais à Marcel-Picot dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1.

Dimitri Rahmelow, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant