Ligue 1 : Claude Puel veut voir Nice finir dans les cinq

le
0
CLAUDE PUEL VEUT VOIR NICE DANS LES CINQ PREMIERS EN LIGUE 1
CLAUDE PUEL VEUT VOIR NICE DANS LES CINQ PREMIERS EN LIGUE 1

NICE (Reuters) - L'entraîneur de Nice, Claude Puel, a fixé comme objectif à ses joueurs de finir dans les cinq premiers de Ligue 1, dévoilant enfin ses ambitions à cinq journées de la fin du championnat.

"Je crois qu'on est placé pour avoir une certaine ambition", a dit en conférence de presse l'entraîneur des Aiglons, sixième, à égalité de points avec Saint-Etienne, cinquième, qui recevait Ajaccio en match en retard mercredi.

"Il n'y a que du bonus à aller chercher, c'est ce qui fait la beauté de cette fin de saison, terminer dans les quatre, cinq premiers."

Trois jours après une lourde défaite à Paris (3-0), Claude Puel juge que son groupe a les moyens de devancer au moins l'une des quatre autres équipes à la lutte pour les places européennes, Marseille, Lyon, Lille et Saint-Etienne.

"On sait que ça va se jouer à pas grand-chose et que personne ne va rien lâcher. Le sprint sera très fort", a-t-il dit. "Il y a des équipes dont l'effectif est plus complet mais, je le répète, on a des atouts, il faudra les jouer à fond."

Claude Puel a aimé la capacité de son groupe à compenser les vides laissés par le buteur Dario Cvitanich, blessé plusieurs semaines cet hiver, ou, plus récemment, Valentin Eysseric, suspendu jusqu'à la fin de la saison.

"Le groupe a fait preuve de solidarité et de caractère dans la seconde partie de la saison, malgré les absences et les blessures, en sachant rebondir après des défaites ou en montrant des ressources pour revenir dans les matches", a-t-il dit.

Le président de l'OGCN, Jean-Pierre Rivère, a déjà annoncé vouloir prolonger le contrat de son entraîneur, qui a signé pour trois ans l'été dernier.

"C'est valorisant mais ce n'est pas pour moi, aujourd'hui, une priorité de parler de mon avenir", a dit Puel.

"Pour moi la priorité c'est de bien terminer la saison et bien faire la prochaine. Et continuer à construire les bases et développer les structures du club. Ensuite, si le sportif suit, les choses se feront naturellement, car je suis bien ici."

Etienne Ballérini, édité par Gregory Blachier et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant