Ligue 1: Claude Puel accueille Mathieu Bodmer à bras ouverts

le
0
CLAUDE PUEL PROMET D'ACCUEILLIR CHALEUREUSEMENT MATHIEU BODMER À NICE
CLAUDE PUEL PROMET D'ACCUEILLIR CHALEUREUSEMENT MATHIEU BODMER À NICE

par Etienne Ballérini

NICE (Reuters) - Claude Puel, l'entraîneur de l'OGC Nice, l'a promis, sa nouvelle recrue Mathieu Bodmer, tout juste arrivé du Paris Saint-Germain, et lui vont "se faire des barbecues".

Les deux hommes restaient sur une mauvaise expérience à Lyon, où le joueur a évolué trois saisons de 2007 à 2010.

Claude Puel a tenu les rênes de l'OL durant les deux dernières et leur relation a pâti de l'insistance de l'entraîneur à faire jouer Bodmer en défense centrale alors que ce dernier, milieu de terrain de formation, ne le voulait pas.

Le différend est désormais aplani de l'avis des deux parties et à Nice Bodmer évoluera bien en défense comme l'a toujours désiré Puel, qui l'a aussi dirigé à Lille.

"J'y ai joué lorsque j'évoluais à Caen (son club formateur où il a débuté sa carrière professionnelle, NDLR). Il va falloir retrouver des sensations autant physiques que mentales", a dit Mathieu Bodmer mercredi lors d'une conférence de presse.

"C'est vrai que je n'étais pas prêt à être défenseur et que j'avais envie d'évoluer dans un secteur plus offensif, comme je l'ai fait par exemple la première année à Lyon (avec Alain Perrin comme entraîneur). J'ai marqué des buts, je trouvais du plaisir et j'estimais que c'était pas l'heure de me reconvertir."

Contrairement à Claude Puel qui a succédé à Perrin. S'il n'a pas convaincu le joueur à l'époque, il a fini par avoir gain de cause, Mathieu Bodmer estimant désormais être "prêt dans (sa) tête à franchir le pas".

Libéré par le Paris Saint-Germain, Mathieu Bodmer, qui a signé pour deux ans à Nice, dit s'être expliqué avec Puel.

"On a mis les choses à plat. Nous avons chacun notre caractère mais il y a aussi le respect. Aujourd'hui, je suis là pour m'investir dans le rôle qui me sera donné et profiter de la confiance qui m'est faite", a dit Mathieu Bodmer.

"DE LA SUITE DANS LES IDÉES"

Claude Puel, qui a perdu à l'intersaison le pilier de sa défense Renato Civelli, ne pouvait que se délecter d'être parvenu à ses fins et n'a pas résisté à l'envie d'en plaisanter.

"Comme j'ai de la suite dans les idées, vous voyez, j'ai fini par le convaincre, à faire tomber ses griefs à mon encontre et lever certains quiproquos. Ce n'est plus que du passé. D'ailleurs, on lui a cherché une maison à côté de la mienne, on va se faire des barbecues", a-t-il dit le sourire moqueur avant de revenir aux choses sérieuses.

"Il a du caractère, il peut être leader à la fois par son expérience, ses qualités techniques, sa maturité, son jeu de tête, sa capacité d'anticipation, sa puissance et sa vitesse."

Revenant sur son départ du Paris Saint-Germain, champion de France en titre et qui dispute cette saison la Ligue des champions, Mathieu Bodmer a estimé que toutes les parties avaient fait des efforts.

"À Paris, la situation était bloquée. Quand on ne joue pas depuis le début de saison, le message semble clair et le choix aussi. Je ne pouvais pas rester ainsi, il me fallait du temps de jeu. Nice me proposait ce challenge avec un projet sportif qui m'a convaincu. C'est un nouveau défi pour moi, je repars à zéro", a-t-il dit.

Mathieu Bodmer estime être prêt pour retrouver la pelouse dès dimanche à Lille, mais Claude Puel a réservé sa réponse.

"On a le temps d'ici dimanche, je vais voir. Je veux qu'il se sente bien, qu'il ait tous les atouts de son côté pour bien débuter."

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant