Ligue 1: Cavalli accuse Chedjou d'insulte au peuple corse

le
0

PARIS (Reuters) - La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête à la suite des propos tenus par le milieu de terrain de l'AC Ajaccio Johan Cavalli, qui a accusé le Lillois Aurélien Chedjou de l'avoir traité de "sale Corse" en marge de la rencontre de Ligue 1 Lille-Ajaccio.

"La LFP a ouvert une enquête afin de faire au plus vite la lumière sur cette affaire", indique l'organisateur du championnat de France dans un communiqué.

Les accusations du joueur corse ont été rendues publiques à l'issue de la rencontre remportée 4-1 par les champions de France en titre.

Le défenseur lillois, international camerounais, a réagi dans la soirée sur son compte Twitter en niant formellement avoir tenu de tels propos.

"Rectificatif: J'ai dit sale con et non ce qu'il croit avoir entendu, je ne suis pas raciste", a-t-il publié, en soulignant que les insultes étaient monnaie courante lors des matches de football.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant