Ligue 1: Carlo Ancelotti satisfait du PSG malgré la 2e place

le
0
Ligue 1: Carlo Ancelotti satisfait du PSG malgré la 2e place
Ligue 1: Carlo Ancelotti satisfait du PSG malgré la 2e place

par Pascal Liétout

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, Yvelines (Reuters) - Malgré une deuxième place derrière Montpellier à l'issue du championnat de France, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, Carlo Ancelotti, s'estime satisfait de la saison et prévoit un recrutement limité à trois éléments pour bien figurer en Ligue des champions.

"Pour le PSG, il y a une grande satisfaction à retrouver la Ligue des champions après tant d'années", a déclaré lundi lors d'une conférence de presse le technicien italien en se livrant à un bilan plutôt positif du parcours 2011-2012 du club parisien.

Pour Carlo Ancelotti, l'essentiel a été acquis, à savoir la qualification du PSG pour la plus prestigieuse des compétitions européennes, 18 ans après sa dernière participation.

"Nous pouvons être contents de la deuxième place, car Montpellier a effectué une très bonne saison", estime l'entraîneur parisien, qui ne se sent aucunement menacé à son poste.

"Les dirigeants sont très satisfaits. Le président Nasser (Al-Khelaïfi) a félicité les joueurs. Ils (les dirigeants) sont conscients qu'il y a eu énormément de changements cette saison dans l'équipe", souligne-t-il.

Carlo Ancelotti juge que la demi-saison qu'il a passée à la direction technique du PSG va servir à tout le monde pour la saison prochaine.

"C'est une bonne expérience pour tous, dirigeants, joueurs, et pour moi aussi", dit-il. L'entraîneur vise bien sûr le titre pour l'an prochain et base son optimisme sur une fin de saison qu'il juge réussie de la part des Parisiens.

"Les derniers matches sont encourageants, nous avons réussi à trouver une véritable identité de jeu. Il nous manque encore de la continuité dans les matches", analyse-t-il.

"PAS DE RÉVOLUTION"

S'appuyant sur ce constat, Carlo Ancelotti affirme ne pas vouloir chambouler l'effectif la saison prochaine.

"Ce ne sera pas la révolution. L'ossature est déjà là", dit-il en envisageant au maximum trois recrues, une dans chaque ligne, sans vouloir nécessairement réaliser un "coup".

"Nous ne cherchons pas des joueurs 'galactiques', nous cherchons de bons joueurs qui seront utiles à l'équipe techniquement et tactiquement. Nous voulons des joueurs avec un expérience internationale et de la personnalité."

Carlo Ancelotti n'avance aucun nom, mais estime que "28 joueurs dans l'effectif, c'est un bon chiffre", laissant ainsi prévoir le départ de trois ou quatre éléments.

Il dit vouloir conserver le défenseur central Mamadou Sakho, pourtant relégué sur le banc, après avoir été capitaine de l'équipe. "Mamadou est jeune, il ne peut que s'améliorer. Bien sûr que je veux le garder", déclare-t-il, en réclamant du temps pour bâtir un grand PSG.

"Montpellier a gagné avec un jeu naturel, qui s'est construit sur plusieurs années. Pour faire une équipe, il faut du temps, de l'investissement", souligne-t-il.

"Le PSG a subi beaucoup de changements cette année, l'année prochaine sera différente. Il y a aura plus de pression, mais nous en avons l'habitude.

"Je remercie les joueurs, car ils ont respecté mes consignes et accepté mes décisions, même quand ils ne jouaient pas", a conclu Carlo Ancelotti.

(Edité par Chrystel Boulet-Euchin)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant