Ligue 1: Bordeaux veut faire sauter le verrou lillois

le
0
BORDEAUX VEUT MARQUER DIMANCHE CONTRE LILLE
BORDEAUX VEUT MARQUER DIMANCHE CONTRE LILLE

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Après un début de saison chaotique, les Girondins de Bordeaux qui ont relevé la tête et pointent avec deux succès consécutifs à la septième place de Ligue 1 se donnent pour mission de marquer dimanche face au verrou lillois.

Les victoires face à Ajaccio (4-0) et à Guingamp (1-0) ont permis aux Bordelais de remonter au classement avec seulement trois points de retard sur le quatrième Marseille, à qui ils rendront visite lors de la dernière journée des matches aller.

La perspective de bien terminer l'année n'est rien à côté d'un objectif plus actuel de prendre des points contre Lille, dauphin actuel du PSG, et de séduire à nouveau un public qui a déserté le stade Chaban-Delmas (11.400 spectateurs pour la venue d'Ajaccio).

Le parcours en Ligue Europa (4 défaites en 5 rencontres, dont deux à domicile) n'a pas aidé l'équipe bordelaise dans sa quête de séduction et d'un jeu plus consistant dans les zones de vérité, devant le but adverse mais aussi devant leur gardien Cédric Carrasso, trop souvent laissé seul face à l'inéluctable.

Ce qui caractérise Lille et reste un problème pour un Bordeaux souvent peu efficace en attaque - 22 buts en 16 rencontres -, c'est l'imperméabilité de sa défense, invaincue depuis maintenant onze matches.

Ce verrou lillois permet à son gardien Vincent Enyeama qui a gardé son but inviolé depuis 1.035 minutes d'être en passe de battre le record d'invincibilité (1.176 minutes) en Ligue 1 établi en 1992-1993 par Gaëtan Huard sous le maillot bordelais.

Mais à Bordeaux s'il y en a un qui veut protéger ce record c'est bien l'entraîneur Francis Gillot, qui s'en amuse et qui y voit aussi peut-être une motivation supplémentaire pour ses joueurs de marquer au moins un but dimanche.

Et ce même si le meilleur buteur du club, Cheick Diabaté, risque d'être absent, une bronchite l'ayant empêché de s'entraîner toute la semaine.

"Moi j'ai envie de sauver le record de mon ami 'Guéguette' (Huard, NDLR). Déjà il y a deux, trois joueurs, je leur paye à bouffer s'ils marquent", a plaisanté Gillot.

"J'espère que 'Guéguette' va participer aussi à la facture. Comme il dit, c'est quand même un record bordelais et on va donc essayer de tout faire pour qu'il ne s'empare pas de ce record", a-t-il poursuivi.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant