Ligue 1: Bordeaux se rend à Brest pour se relancer

le
0
BORDEAUX VEUT SE RELANCER
BORDEAUX VEUT SE RELANCER

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Bordeaux se déplace samedi à Brest avec l'ambition d'enrayer une spirale négative de deux défaites consécutives en championnat pour conserver l'espoir d'accrocher une place européenne en fin de saison.

Les Girondins de Bordeaux, qui avaient redressé la barre en début d'année au point de revenir sur les talons des premières équipes de Ligue 1, se sont inclinés coup sur coup face à Montpellier (1-0) et contre Nice (2-1).

"On a eu un coup d'arrêt. Evidemment il y a des choses à reprendre par rapport à ce qu'on faisait. On restait sur trois victoires consécutives. A Montpellier on mérite de prendre des points. Contre Nice, on lâche ce match", reconnaît l'entraîneur Francis Gillot.

La défaite face aux Azuréens a montré que l'équipe girondine continue à piocher lors des rendez-vous importants alors qu'elle pouvait profiter des mauvais résultats des équipes de tête pour s'en rapprocher.

"On a envie de reprendre une marche en avant, de rattraper les points perdus. Ça passe par Brest qui a battu Marseille il y a quinze jours. On s'attend à une chaude réception mais aujourd'hui il faut absolument récupérer des points", souligne Francis Gillot, qui a fixé comme objectif à ses joueurs la cinquième ou la sixième place.

"Il nous en a parlé. On essaye de fixer cet objectif pour ne pas finir cette saison en roue libre. On voit que c'est possible, on n'est pas complètement lâché, il faut essayer", estime l'attaquant Yoan Gouffran.

"INACCEPTABLE"

La préparation de cette rencontre a été perturbée par les frasques du défenseur Benoît Trémoulinas, interpellé dans la nuit de mardi à mercredi et placé en garde à vue une dizaine d'heures pour conduite en état d'ivresse, refus d'obtempérer et délit de fuite, ainsi que dégradation de biens publics.

Si le joueur s'est excusé publiquement de son comportement qu'il a qualifié "d'inacceptable", il sera sanctionné financièrement par son club et peut-être sportivement. Une décision devait être prise à ce sujet dans la journée de vendredi.

L'autre fait perturbateur de la semaine, positif celui-là, a été le retour, jeudi au centre d'entraînement du Haillan, de Dominique Dropsy, l'entraîneur des gardiens de buts, venu annoncer aux joueurs et au staff sa guérison d'une leucémie qui l'a tenu éloigné du monde du football pendant près d'un an.

A Brest, outre l'incertitude quant à la participation de Benoît Trémoulinas, seul le défenseur central brésilien Henrique, qui purge son quatrième et dernier match de suspension, manque à l'appel.

Remplaçant contre Nice, le milieu défensif Landry Nguemo devrait retrouver sa place tandis qu'en attaque, le Malien Cheick Diabaté pourrait faire son retour après son absence liée à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN).

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant