Ligue 1: Bordeaux reprend la quatrième place, de justesse

le
0

PARIS (Reuters) - En battant Valenciennes chez eux (2-0) avec le premier but de David Bellion en Ligue 1 depuis trois ans, les Girondins de Bordeaux ont repris samedi la quatrième place de la Ligue 1, âprement disputée derrière le trio Paris-Lyon-Marseille.

Les yeux rivés sur les places européennes, Bordeaux, Nice, Saint-Etienne et Rennes, qui ont pris l'habitude ces dernières semaines de se bousculer au pied du podium, se tiennent en seulement deux points - 38 pour les deux premiers, 37 pour les suivants.

Comme les Bordelais, les Niçois et les Stéphanois ont fait le nécessaire, en allant chercher trois points à l'extérieur, respectivement à Brest (2-0) et Sochaux (2-1).

Certes, les Niçois n'ont pas inscrit les plus beaux buts de la soirée - un modèle d'opportunisme de Nemanja Pejcinovic à la suite d'un corner (13e) et un but contre son camp de Brahim Ferradj (46e) sur un tir de Camel Meriem.

Certes, les Stéphanois ont gâché plusieurs grosses occasions, y compris un penalty de Pierre Pierre-Emerick Aubameyang. Des bourdes sans gravité puisqu'ils ont marqué deux fois, par le même Aubameyang (24e) et Fabien Lemoine (28e).

Mais les deux clubs ont fait ce qu'il fallait pour suivre la cadence imprimée par Bordeaux au sein de ce mini-championnat très disputé entre les prétendants à l'Europe.

A Chaban Delmas, les supporters bordelais ont assisté au but d'un revenant, David Bellion. L'attaquant, qui faisait jusque-là figure de numéro deux derrière Yoan Gouffran, transféré en janvier à Newcastle, a ouvert le score à la suite d'un corner (34e).

Il n'avait plus marqué le moindre but en championnat depuis le mois de décembre 2009 et un doublé contre Lorient.

Le milieu de terrain polonais Ludovic Obraniak a doublé la mise à la 74e minute et permis à Bordeaux de s'assurer une troisième victoire de suite, Coupe de France comprise.

UN PETIT JEUNE

Parmi les poursuivants, seuls Rennes et Lorient ne se sont pas imposés, et pour cause: le duel 100% breton s'est soldé par un match nul 2-2 à Lorient dans l'après-midi.

Le Stade rennais a inscrit son deuxième but dans le temps additionnel par le jeune milieu de terrain Axel Ngando, pas encore 20 ans, qui disputait là son premier match de Ligue 1.

Les Rennais peuvent savourer ce résultat, puisque le match paraissait plié à la 80e minute, lorsque l'attaquant Jérémie Aliadière a donné l'avantage à Lorient d'une frappe en pleine lucarne.

Mais Axel Ngando, visage poupon, est entré en jeu à la 89e à la place de Romain Alessandrini. Et a inscrit dans la foulée le premier but de sa jeune carrière en championnat en poussant la balle entre les jambes du gardien Benjamin Lecomte (90e).

"C'est un petit jeune, je suis content pour lui. Il nous sort d'une sale situation. C'est bien pour lui", a commenté sur Canal+ son aîné Alou Diarra, tout juste rapatrié de West Ham en Angleterre où il se morfondait sur le banc des remplaçants.

"C'est super. J'essaie d'apporter le maximum à l'équipe. Là, ça a payé", a dit le jeune héros rennais de la soirée.

Le jeune Lillois Divock Origi, 17 ans, a vécu le même conte de fée face à Troyes: marquer pour le premier match de sa carrière en Ligue 1. Le Losc a fait match nul 1-1 à domicile contre Troyes, avant-dernier du championnat.

Bastia et Evian se sont également quittés sur un nul (0-0).

Simon Carraud, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant