Ligue 1: Bordeaux reçoit Toulouse, avec un esprit de revanche

le
0
BORDEAUX REÇOIT TOULOUSE AVEC UN ESPRIT REVANCHARD
BORDEAUX REÇOIT TOULOUSE AVEC UN ESPRIT REVANCHARD

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Battus à l'aller (3-2) après avoir mené 2-0 à la mi-temps, les Bordelais reçoivent Toulouse samedi lors de la 22e journée de Ligue 1 avec un esprit revanchard et la conscience de la difficulté qui les attend.

Plus qu'un derby de la Garonne qui avec le temps a un peu perdu de son sens, ce match à Chaban-Delmas entre les deux grandes villes du Sud-Ouest aura surtout le goût de la revanche pour les Girondins, neuvièmes mais à sept points de leurs visiteurs du jour, qui occupent la septième place.

"C'est un souvenir douloureux, un scénario cruel sur la fin. Ce match nous avait fait mal, puisque c'était en début de saison, on était dans une période où on n'était pas en confiance", reconnaît l'entraîneur bordelais, Francis Gillot.

La défaite concédée au stadium avait encore plus enfoncé les Bordelais qui traversaient une période difficile. Depuis, les Toulousains ont continué à camper derrière les gros bras du championnat et Bordeaux, après avoir sombré jusqu'aux places de relégables, a refait surface.

Francis Gillot espère que cette rencontre se soldera par un succès car pour lui "c'est un tournant".

"Si on prend trois points contre Toulouse, le point d'Evian nous aura fait du bien (...) Et dans le même temps on reviendrait pas très loin d'eux et de Saint-Etienne, ça serait intéressant", calcule l'ancien sochalien.

GILLOT POSITIF

Bordeaux n'a encore jamais battu cette saison les équipes mieux classées, mais Francis Gillot veut croire que la série qui s'annonce avec Toulouse, suivi de Lyon en Coupe de France et de Lille, sera fructueuse.

"Si on passe bien le mois de février, ça peut être intéressant, mais c'est vrai que ça va être costaud", estime-t-il.

Reste que Bordeaux ne domine pas son sujet sur le plan du jeu et Gillot en est conscient. Mais il préfère rester positif.

"Je me contente des résultats pour l'instant. On a perdu trois matches sur les quatre derniers mois, on ne va pas commencer à se plaindre", dit-il.

L'entraîneur disposera de tout son effectif, y compris Marc Planus remis de sa douleur à une cuisse ressentie dimanche à Evian (1-1), mais sans trois joueurs encore retenus par la Coupe d'Afrique des nations (CAN), Cheick Diabaté et Abdou Traoré (Mali) et André Poko (Gabon).

Les Toulousains sont eux aussi quasiment au complet avec le retour de la CAN du latéral sénégalais Cheick Mbengué. Seuls manquent à l'appel le défenseur Aymen Abdennour toujours en lice à la CAN avec la Tunisie, l'attaquant Jean-Daniel Akpa Akpro écarté des terrains jusqu'à la fin du mois de février et le défenseur Mohamed Fofana (adducteurs).

Edité par Pascal Liétout et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant