Ligue 1: Bordeaux met fin à l'invincibilité de Lyon

le
0
BORDEAUX S'IMPOSE SUR LA PELOUSE DE L'OL
BORDEAUX S'IMPOSE SUR LA PELOUSE DE L'OL

PARIS (Reuters) - Les joueurs de l'Olympique lyonnais ont tout tenté dimanche face à Bordeaux en clôture de la septième journée de Ligue 1 mais rien n'y a fait et ils ont fini par essuyer leur première défaite de la saison en championnat (2-0).

Les Girondins étaient venus au stade de Gerland avec cinq défenseurs pour protéger autant que possible leur cage et miser sur des contre-attaques et des malentendus, ce qui est arrivé avec deux bévues du défenseur Dejan Lovren.

Sur le premier but, le Lyonnais a dévié sans vraiment le vouloir une frappe de Benoît Trémoulinas dont la trajectoire détournée a surpris le gardien Rémy Vercoutre qui se montrait, au-delà de ce fait de jeu, à la hauteur des attentes (65e).

Sur le deuxième but, Dejan Lovren n'a pas réussi à repousser un centre et Cheick Diabaté a sauté, littéralement, sur l'occasion pour inscrire le deuxième but de la tête, un peu contre toute attente (84e).

Au terme du week-end, Lyon rétrograde à la troisième place avec 14 points, derrière l'Olympique de Marseille (18) et le Paris Saint-Germain (15). Bordeaux est cinquième, avec autant de points (13) que Lorient mais une moins bonne différence de buts.

L'entraîneur de Bordeaux, Francis Gillot, a reconnu que le scénario du match avait quelque chose d'inespéré: "On peut dire qu'elle n'est pas méritée objectivement cette victoire. Mais elle est quand même méritée au courage".

"VERROU FERMÉ À DOUBLE TOUR"

"On n'a pas fait un grand match mais on a gagné", a-t-il admis en toute lucidité au micro de Canal + dès la fin de la rencontre, visiblement satisfait de ce tour joué aux Lyonnais.

Au coup de sifflet final, les chiffres parlaient d'eux-mêmes: 63% de possession de balle pour les Lyonnais contre seulement 37% pour leurs adversaires, 19 tirs tentés d'un côté contre cinq de l'autre.

La défense et le sort ont constamment frustré les attaquants et, en premier lieu Bafétimbi Gomis, qui a beaucoup tiré sans succès comme à la 32e minute.

En deuxième période (67e), il a tenté de lober Cédric Carasso depuis l'angle de la surface de réparation mais le gardien international a pu repousser le ballon de la main.

Dans la foulée, Clément Grenier a tiré le corner dévié de la tête par Alexandre Lacazette. Sûr d'avoir marqué, le jeune attaquant a entamé, seul, une course pour célébrer son but mais il a fallu le ramener sur terre: refusé.

Le corps arbitral a jugé que le ballon tiré par Clément Grenier avait franchi la ligne blanche et était sorti du terrain.

A trois minutes de la fin du temps réglementaire, Jimmy Briand a essayé à son tour de marquer de la tête, mais il n'a pas réussi à trouver le cadre. Ce dernier raté a semble-t-il liquidé les derniers espoirs de Lyon, comme résigné.

"On savait que ça allait être une équipe qui allait être regroupée derrière. Dommage pour nous, on n'a pas réussi à faire sauter le verrou bordelais qui était fermé à double tour. C'est comme ça", a commenté Bafétimbi Gomis.

Grâce à sa défense à toute épreuve, Bordeaux reste, contrairement à Lyon, invaincu cette saison en championnat, tout comme le Paris Saint-Germain et Lorient.

Simon Carraud, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant