Ligue 1: Bordeaux a la tête à la Coupe de France

le
0
AVANT D?AFFRONTER SAINT-ÉTIENNE, LES GIRONDINS ONT PLUTÔT LA TÊTE À A COUPE DE FRANCE
AVANT D?AFFRONTER SAINT-ÉTIENNE, LES GIRONDINS ONT PLUTÔT LA TÊTE À A COUPE DE FRANCE

BORDEAUX (Reuters) - Bordeaux n'a quasiment plus aucun espoir de terminer la saison de Ligue 1 à une place européenne et avant son déplacement à Saint-Etienne vendredi, le club girondin a la tête ailleurs, à la Coupe de France plus précisément.

En concédant deux matches nuls consécutifs à Sochaux (2-2) et contre Reims (0-0), les Bordelais, neuvièmes à quatre journées de la fin de la saison, n'ont presque plus rien à attendre du championnat.

Pour autant, il leur reste une dernière chance de se qualifier pour la Ligue Europa via la Coupe de France, dont les Girondins disputeront une demi-finale mardi prochain.

Dès lors, même si l'objectif minimal fixé par les dirigeants est de terminer dans les sept premiers de Ligue 1, les joueurs ne peuvent s'empêcher, avant de se rendre vendredi dans le Forez, de penser au match suivant dans l'Aube, à Troyes.

"Je vois ce match comme une bonne préparation pour la demi-finale. Aller faire un bon match à Saint-Etienne qui est sur une super dynamique, ça ne peut que nous aider pour la demi-finale, pour engranger de la confiance", reconnaît toutefois Ludovic Obraniak.

"Il faut jouer à fond ce match à Saint-Etienne, déjà parce que le championnat de Ligue 1 est important et qu'il faut essayer de grappiller quelques places au classement et que c'est le meilleur moyen de préparer une demi-finale", ajoute-t-il.

"Ça va être un match de haut niveau. On s'attend forcément à souffrir. Ca sera donc un bon entraînement car on souffrira probablement aussi à Troyes."

Si Bordeaux dit ne pas vouloir galvauder cette rencontre chez le quatrième du championnat, il ne prendra certainement aucun risque en alignant son meilleur onze type.

Outre l'absence de Landry N'Guemo qui a repris l'entraînement après trois mois d'absence, Bordeaux sera privé de l'attaquant Cheick Diabaté (tendinite au genou droit) et peut-être du latéral gauche Benoît Trémoulinas et du milieu offensif Nicolas Maurice-Belay.

L'entraîneur Francis Gillot devrait ainsi relancer Grégory Sertic, qui revient de blessure et a besoin de retrouver du rythme et récupérer le latéral droit Mariano, suspendu lors du dernier match face à Reims.

Claude Canellas, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant