Ligue 1 : Bastia et Evian à la fête

le
0
Ligue 1 : Bastia et Evian à la fête
Ligue 1 : Bastia et Evian à la fête

Voilà une journée de Ligue 1 qui pourrait être décisive dans l'attribution du titre en fin de saison. Le PSG a perdu quatre joueurs sur blessure et deux points en concédant de justesse le nul face à Caen (2-2) au Parc des Princes. Une mauvaise opération à la fois comptable et médicale avant d'affronter Chelsea mardi en Ligue des champions.

Côté classement, Marseille avait concédé le même nul la veille (2-2 contre Reims) et reste sur le podium devant son rival au nombre de buts marqués.

Et c'est donc Lyon, sur la première marche, qui peut aborder avec gourmandise son match à Lorient dimanche en clôture de cette 25e journée: en cas de succès, l'OL aurait quatre points d'avance sur son duo de poursuivants.

Dans le deuxième wagon du classement, Monaco (5e) a passé son tour : son match face à Montpellier prévu samedi soir a été reporté sine die en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur la principauté. C'est dans ce gruppetto que s'affronteront dimanche Bordeaux (6e) et Saint-Etienne (4e).

Mais samedi, la grisaille était surtout parisienne, contrastant avec la balade en Coupe de France mardi face à Nantes (2-0), et le sourire sans doute londonien, du côté du Chelsea de José Mourinho qui ne jouait pas en raison de son élimination précoce de la Coupe d'Angleterre.

Evian gagne grâce à sa recrue Duhamel

Sinon, dans les autres matches de samedi, les bonnes opérations dans le ventre mou du classement ont été pour Bastia (2-0 à Nantes) et Toulouse (2-1 contre Rennes). Au fond du top 10, Lille a concédé le nul face à Nice (0-0) en disputant toute la seconde période à dix.

Dans le duel des très mal classés, à Amiens, Evian a battu Lens sur un doublé de sa recrue Duhamel (2-0). Metz tentera de battre Guingamp dimanche après-midi pour laisser la lanterne rouge à Lens.

Vendredi

- Marseille Reims 2 -2

Payet (58), A. Ayew (69)

de Preville (6), Ngog (90)

Samedi

- Paris SG Caen ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant