Ligue 1: Bastia a déposé un recours contre Nantes

le
0

PARIS (Reuters) - Le Sporting club de Bastia a déclaré mardi avoir déposé un recours contre le FC Nantes auprès de la Ligue de football professionnel (LFP), estimant que les Canaris ont aligné samedi en championnat un joueur suspendu.

"Le Sporting Club de Bastia confirme avoir contesté devant la commission compétente la participation du joueur Abdoulaye Touré", dit le club corse dans un bref communiqué publié sur son site internet.

Le Nantais Abdoulaye Touré, entré en jeu à la 67e minute du match remporté 2-0 par le promu, avait été suspendu pour un match ferme par la Fédération française de football (FFF) à la suite d'une accumulation de cartons jaunes en championnat des moins de 19 ans.

Le FC Nantes a pour sa part dit étudier le dossier mais n'avoir à ce jour pas connaissance de quelque irrégularité.

"On n'a pas d'infos de la part de la Ligue pour l'instant. Je dois avouer qu'on est un peu dans l'expectative", a dit à Reuters l'avocat du club, Me Jean-François Klatowski.

"On veut d'abord voir ce qui a été fait. S'il a été aligné, il doit y avoir de bonnes raisons mais on va regarder. Il va falloir qu'on creuse, voir quel problème il y a, si il y a un problème", a-t-il ajouté.

L'avocat a précisé que les personnes chargées des licences au club, donc à même d'apporter une réponse sur la qualification du joueur, étaient actuellement en congés.

La LFP a quant à elle dit n'avoir pas d'informations à communiquer pour l'heure.

Si Abdoulaye Touré, 19 ans et dont l'expérience se limitait à un match de Ligue 2 la saison dernière, n'avait effectivement pas le droit de disputer cette rencontre, Nantes pourrait se voir privé de cette première victoire en Ligue 1.

En revanche, Bastia n'aurait semble-t-il pas match gagné sur tapis vert.

L'article 579 des règlements de la LFP, relatif aux réclamations portant sur la qualification d'un joueur, précise que le club fautif a match perdu mais que le résultat est maintenu pour l'autre club.

Le match aurait donc deux perdants.

Gregory Blachier, avec Dimitri Rahmelow, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant