Ligue 1: Bafétimbi Gomis prolonge la fête lyonnaise

le
0
LYON PREND DE L'AVANCE
LYON PREND DE L'AVANCE

PARIS (Reuters) - L'Olympique lyonnais a conforté samedi sa place de leader de la Ligue 1 en battant le tenant du titre Montpellier 1-0 sur un nouveau but de Bafétimbi Gomis, cette fois devant son public de Gerland.

L'attaquant est au diapason du club qui a chassé mercredi le Paris Saint-Germain de la première place en allant battre l'Olympique de Marseille 4-1 au Vélodrome grâce au premier triplé signé Gomis dans l'histoire du championnat.

Cette fois-ci, la "panthère" - son surnom hérité de ses années passées à l'AS Saint-Etienne - n'a marqué qu'une fois (26e), au terme d'un contre lancé par Samuel Umtiti et relayé par Clément Grenier, lequel a idéalement servi Gomis au milieu de deux défenseurs.

Cet unique but a suffit pour garantir à l'OL de passer au moins une semaine supplémentaire au sommet du championnat avec un total de 31 points, soit cinq de plus que Saint-Etienne. Les Verts ont fait un nul vendredi à Ajaccio, en ouverture de la 15e journée.

Le PSG et Marseille totalisent également 26 points. Si bien que les deux rivaux ne pourront pas venir chatouiller l'OL, quel que soit le résultat des Parisiens à Nice (coup d'envoi à 19h00) et des Marseillais à Brest, dimanche.

L'OL, qui s'est contraint cet été à une double cure, d'austérité et de jouvence, est donc solidement installé à la première place. D'autant que le club a passé son brevet de légitimité face au champion en titre, Montpellier.

Comme face à Marseille, les Lyonnais ont construit leur victoire grâce au trio du milieu de terrain Clément Grenier-Maxime Gonalons-Steed Malbranque, tous les trois formés au club - dans les années 1990 dans le cas de Malbranque.

En première période, les trois hommes ont assis la domination lyonnaise au point de monopoliser par moments le ballon, comme à la 37e minute. Au terme d'une action patiemment construite, Steed Malbranque a tiré. A côté.

"En première mi-temps, on a contrôlé le match, on a maîtrisé, on a mis un joli but", s'est félicité l'entraîneur Rémi Garde au micro de Canal +, tout en reconnaissant une baisse de rythme après la pause.

"Malgré tout, l'équipe a été généreuse", a tout de même précisé le technicien.

De fait, les Grenier et Malbranque ont baissé le pied lors de la deuxième période moins rythmée. Et Jonathan Ligali, troisième gardien de Montpellier qui faisait sa première plongée en Ligue 1, n'a plus eu beaucoup de travail à fournir.

Le champion continue à végéter au classement, à la 12e place, avec 17 points, à trois points seulement du premier relégable, Sochaux.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant