Ligue 1: Ancelotti sanctionne Nenê pour mauvaise attitude

le
0
NENÊ NE JOUERA PAS CONTRE ÉVIAN EN RAISON D'UNE MAUVAISE ATTITUDE
NENÊ NE JOUERA PAS CONTRE ÉVIAN EN RAISON D'UNE MAUVAISE ATTITUDE

PARIS (Reuters) - Carlo Ancelotti a exclu Nenê du groupe du PSG pour le match de Ligue 1 contre Evian-Thonon-Gaillard, samedi, pour sanctionner le comportement de l'attaquant brésilien cette semaine en Ligue des champions contre Porto.

"Nenê n'est pas dans le groupe parce qu'il n'a pas eu une bonne attitude", a déclaré l'entraîneur lors d'une conférence de presse, en référence à la colère qu'a piqué son joueur, rappelé sur le banc alors qu'il pensait entrer en jeu en milieu de seconde période.

"Il était énervé et ce n'est pas bon. Quand un joueur n'a pas une bonne attitude, je ne veux pas l'utiliser", a-t-il insisté. "S'il change d'attitude, il va recommencer à jouer, à être disponible. S'il ne change pas, il ne joue pas".

Carlo Ancelotti a d'autant moins apprécié l'attitude de Nenê qu'il a jugé que "l'état d'esprit" de l'équipe "était bon".

"Les joueurs ont joué tous ensemble, ont travaillé tous ensemble", a-t-il ajouté. "C'était la clef pour gagner le match" qui a assuré la qualification du PSG pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions avec le rang de premier de poule.

L'entraîneur du PSG a dit être "focalisé sur le comportement des joueurs, sur le travail à l'entraînement, sur le travail dans les matches, avant les matches, après les matches".

"Si un n'a pas un bon comportement, il ne peut pas aider l'équipe, alors, il peut rester dehors", a-t-il dit.

"Je comprends qu'un joueur soit énervé contre l'entraîneur parce que l'entraîneur, il doit faire des choix. Le joueur qui ne joue pas, peut-être qu'il est énervé contre l'entraîneur mais pas avec tout le monde, pas avec ses coéquipiers", a-t-il ajouté.

Carlo Ancelotti dont les propos sont habituellement très contrôlés a souligné qu'il n'avait pas eu de "discussion" avec Nenê et a laissé entendre qu'il n'avait nullement l'intention de changer d'avis sur lui.

"Il doit travailler et être professionnel", a-t-il dit. "Je n'ai pas d'antipathie pour Nenê. J'ai seulement vu qu'il n'avait pas la bonne attitude. Ce serait la même chose pour un autre jouer, n'importe quel quatre joueur. Exactement la même chose".

L'entraîneur du PSG a également écarté de son groupe le milieu de terrain Mohamed Sissoko mais il a souligné que son cas n'était pas le même.

"Sissoko, c'est différent", a-t-il dit. "Il n'est pas en bonne condition. Il doit travailler beaucoup pour améliorer la condition et retourner jouer".

Privé de Blaise Matuidi et Marco Verratti, suspendus, Ancelotti aura peu de milieux de terrain à disposition mais il enregistre le retour de Thiago Motta, remis d'une blessure au mollet.

Le PSG est quatrième de Ligue 1 avec 26 points, cinq de moins que le leader Lyon. Evian est 17e avec 16 unités.

Jean-Paul Couret, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant