Ligue 1 : à Toulouse, Paris confirme que tout n'est plus si rose

le
0
Tous deux buteurs, Jean-Christophe Bahebeck et Wissam Ben Yedder se quittent dos à dos après le nul 1-1 entre Toulouse et le PSG.
Tous deux buteurs, Jean-Christophe Bahebeck et Wissam Ben Yedder se quittent dos à dos après le nul 1-1 entre Toulouse et le PSG.

Paris continue de patiner en championnat, et l'impression de sous-régime persiste au vu de ses récentes performances. Attendu au rebond après le petit regain entrevu à Caen cette semaine (victoire 2-0), le club de la capitale a de nouveau déçu en concédant un triste nul en déplacement à Toulouse (1-1), ce samedi au Stadium. Au-delà du résultat, qui devrait maintenir le PSG à distance du leader marseillais à l'issue de cette 8e journée, c'est surtout la prestation encore mièvre des Parisiens qui ne manquera pas de susciter les interrogations avant de jouer l'ogre barcelonais dès mardi en Ligue des champions.

Le 4-4-2 en question

Amputé de bon nombre de ses cadres blessés (Ibra, Silva, Lavezzi) ou préservés (Lucas, Marquinhos, Motta, Van der Wiel), le PSG se présentait en 4-4-2 en losange avec Verratti en pointe basse et Pastore en 10 derrière le duo Cavani-Bahebeck. Un système quasi inédit, mais qui a semblé dérouter certains joueurs, en deçà de leur rendement habituel et gênés dans leur placement. Surtout qu'en face, forts d'une discipline impeccable et d'intentions louables dès l'entame, les Toulousains ont fait mieux que donner la réplique.

Après une tête pas assez puissante en guise de sommation (3e), Ben Yedder a trouvé la mire pour parfaitement lancer les siens. Le jeune espoir international a anticipé une passe en retrait d'Aurier et a devancé Sirigu pour conclure victorieusement (1-0, 8e). Ce but a donné une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant