Ligue 1: à Sochaux, Lyon laisse filer la première place

le
0
LYON FAIT MATCH NUL FACE À SOCHAUX
LYON FAIT MATCH NUL FACE À SOCHAUX

PARIS (Reuters) - La première place de la Ligue 1 est passée dimanche sous le nez des joueurs de l'Olympique lyonnais qui ont mené sur le terrain de Sochaux avant de concéder le match nul (1-1), faute de réussir à se mettre à l'abri au bon moment.

Les Lyonnais ont fait une partie du chemin avec un but de Maxime Gonalons sur un coup franc de Steed Malbranque (24e), mais ils se sont arrêtés en route, encaissant un but signé Sloan Privat en deuxième période (71e).

En cas de victoire, ils seraient passés devant l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain. Les deux équipes de tête ont en effet concédé le match nul, respectivement face à Nice (2-2) et Montpellier (1-1).

Il y a eu deux fois plus de buts près de 800 km plus à l'Ouest, entre Lorient et Bordeaux, tous inscrits par les Girondins. Plus précisément par Jussiê (19e), Ludovic Obraniak (33e), Henri Saivet (53e) et Yoan Gouffran (58e).

Mauvaise nouvelle pour Lorient: l'hémorragie se poursuit pour les Bretons qui ont pris 16 buts lors des quatre derniers matches de Ligue 1. Le club breton, qui a flirté avec les grands de Ligue 1 en début de saison, est onzième avec 15 points.

Bonne nouvelle pour Bordeaux: avec 21 points, il conserve son fauteuil dans le wagon de tête où les places sont chères. Seulement quatre points séparent le leader, Marseille (23), et le neuvième, Rennes.

SOCHAUX RELÉGABLE, D'UN CHEVEU

Les Lyonnais auraient pu mener au moins provisoirement ce train, si et seulement si ils avaient réussi à se montrer aussi séduisants que lors de leur victoire contre l'Athletic Bilbao en Ligue Europa trois jours plus tôt (3-2).

Conscients qu'ils étaient en train de laisser filer une occasion qui ne se présentera probablement pas tous les week-ends, les joueurs de Rémi Garde ont réagi après le but de l'égalisation sochalienne.

Lancé par Steed Malbranque à la 74e sur le côté de la surface de réparation, Lisandro Lopez a notamment tenté sa chance, quasiment à bout portant, mais le gardien Simon Pouplin s'est jeté au bon moment sur le ballon.

Dans le temps additionnel (90e+2), Bafétimbi Gomis a fondu vers les cages de Sochaux. Jusqu'à ce que le défenseur et capitaine sochalien, Cédric Kanté, ne lui subtilise le ballon à l'entrée de la surface.

Sochaux reste malgré tout dans la zone de relégation, d'un cheveu. Evian, 17e, et Sochaux, 18e, ont le même nombre de points (11) et affichent une différence de buts identique, mais les Sochaliens pâtissent de leur attaque moins prolifique.

Si l'on en croit le buteur, Sloan Privat, ce match nul contre un cador est toutefois de bon augure pour la suite des événements.

"On a attaqué on a bien défendu, on s'est battu tous ensemble de la première minute à la 95e minute (...). Ça va être bien pour la confiance", a assuré le joueur au micro de beIN Sport.

Simon Carraud, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant