Ligue 1, 22e journée : Monaco déroule, Lorient dérouille et Nantes déraille

le
0
Ligue 1, 22e journée : Monaco déroule, Lorient dérouille et Nantes déraille
Ligue 1, 22e journée : Monaco déroule, Lorient dérouille et Nantes déraille

Après la Coupe, place au championnat ! La 22e journée de ligue 1, qui avait commencé vendredi soir avec la déconvenue de l'OM à Nice (2-1), continuait se samedi avec quatre nouvelles rencontres. En fin d'après-midi, les Lillois n'ont rien pu faire face à l'efficacité monégasque (0-1). Quatre jours après son exploit face à Lyon en Coupe de France, Nantes s'est fait corriger à Montpellier (4-0), pendant que Bordeaux, défait mercredi soir en coupe par le PSG, était tenu en échec à Bastia (0-0). Il faudra attendre dimanche pour le choc de cette 22e journée, Saint-Etienne - PSG !

Résumé des rencontres jouées

Marseille (2e) déraille à Nice (8e) : 2-1.Marseille, qui n'a plus gagné à l'extérieur depuis trois mois, a encore déraillé à Nice (2-1) vendredi en ouverture de la 22e journée, et pourrait même se voir déposséder de sa place de dauphin en cas de succès parisien à Saint-Etienne dimanche. En manque cruel d'efficacité, ils se sont laissés surprendre par les premiers buts respectifs en L1 de Romain Genevois (47) et Niklas Hult (73). Mise à part la - magnifique - réduction du score de Florian Thauvin, contrôle de la poitrine d'une parfaite ouverture de Giannelli Imbula et frappe en force sous la barre (77), les Marseillais n'ont pratiquement pas inquiété Mouez Hassen. Les Niçois, qui ont pourtant évolué en infériorité numérique pendant une grosse demi-heure après l'expulsion de Kevin Gomis (55), s'offrent, mine de rien, un troisième succès consécutif en Ligue 1.

Monaco (5e) ne perd pas le nord à Lille (13e) : 0-1. Toujours aussi performant sur le plan défensif, Monaco est allé s'imposer 1-0 à Lille samedi en fin d'après-midi, ce qui permet à l'équipe de Leonardo Jardim de rester au contact des clubs de tête et de croire au podium. Entre Lille, pire attaque du championnat, et Monaco, troisième meilleure défense, le match a comme prévu été longtemps fermé et austère, avec très peu d'occasions. Mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant