Liga: Ronaldo inscrit un doublé et sauve le Real

le
0
UN DOUBLÉ DE RONALDO SAUVE LE REAL
UN DOUBLÉ DE RONALDO SAUVE LE REAL

MADRID (Reuters) - Cristiano Ronaldo a enfilé dimanche les habits de sauveur en inscrivant un doublé qui a permis au Real Madrid d'arracher une précieuse victoire face à la Real Sociedad au terme d'un match au scénario rocambolesque (4-3).

Ce succès acquis dans la douleur permet aux Merengue de conforter leur troisième place et de maintenir leurs deux poursuivants, Malaga et le Betis, à cinq points.

Plus que jamais en tête du classement, le FC Barcelone n'a fait qu'une bouchée de l'Espanyol dans le cadre du derby catalan en inscrivant quatre buts dans la première demi-heure (4-0).

Au classement, le Barça a désormais onze points d'avance sur l'Atlético Madrid, tenu en échec 1-1 à Majorque.

L'Atlético a dominé la rencontre mais, privé de son meilleur buteur Radamel Falcao, suspendu, il a peiné à convertir son emprise jusqu'au but de Raul Garcia à la 72e. Majorque a trouvé les ressources pour égaliser à la 87e.

C'est donc à Madrid qu'il fallait se trouver dimanche pour voir un match de football haletant.

Tout a commencé à la deuxième minute de jeu lorsque l'international français Karim Benzema a fait vibrer le public madrilène en trouvant le chemin des filets d'un plat du pied droit.

Mais à peine quatre minutes plus tard, le nouveau "remplaçant" d'Iker Casillas, laissé pour la deuxième fois d'affilée par José Mourinho sur le banc, s'est illustré en se faisant expulser et en concédant un penalty.

Curieusement, le portier Antonio Adan s'est alors fait ovationner par le stade, le public ayant compris que l'entraîneur était ainsi contraint de faire entrer Casillas, capitaine habituel du Real.

"UN MANQUE DE RESPECT ENVERS ADAN"

Le gardien de but de la Roja n'a certes pas arrêté le penalty tiré par Xavier Prieto mais à partir de ce moment-là, les Madrilènes n'ont rien lâché, bien que réduits à dix.

Sami Khedira a alors redonné l'avantage au Real à la 35e, cinq minutes avant que Prieto ne frappe encore (40e). Puis Ronaldo a commencé son récital.

En lice pour l'attribution du Ballon d'or lundi, Cristiano Ronaldo a inscrit deux buts en deux minutes, le premier de près (68e) et le second sur un coup franc puissant (70e).

Généreuse et décomplexée, la Real Sociedad a continué à pousser le Real dans ses retranchements avec Prieto toujours à la baguette, qui s'est offert un triplé dans le dernier quart d'heure (76e).

A la fin de la rencontre, José Mourinho a dit ne pas avoir apprécié les sifflets des supporters du Real à son endroit.

"S'ils me sifflent parce que j'ai décidé de laisser Iker sur le banc, ok, pas de problème. S'ils me sifflent parce que j'obtiens de mauvais résultats, ok", a-t-il commencé par dire en conférence de presse.

"Les supporters et les médias n'ont pas un problème avec Adan, ils ont un problème avec moi et mes décisions. Mais Adan subit tout cette pression", a-t-il poursuivi.

"Je pense qu'il s'agit d'un manque de respect envers Adan. Cela fait 16 ans qu'il est à Madrid, il est passé par toutes les équipes de jeunes et il a le droit d'être heureux. Vous (les médias, ndlr) avez transformé un problème avec Mourinho en un manque de respect pour Adan."

Mark Elkington, Olivier Guillemain pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant