Liga: nouvelle victoire d'un Barça encore fébrile en défense

le
0
UN BARÇA FÉBRILE GAGNE CONTRE LE REAL MAJORQUE
UN BARÇA FÉBRILE GAGNE CONTRE LE REAL MAJORQUE

MADRID (Reuters) - Le FC Barcelone a continué dimanche sur le rythme de son début de saison quasi parfait en Liga mais a une nouvelle fois connu des trous d'air inquiétants en défense lors de sa victoire contre le Real Majorque (4-2).

Ce dixième succès en onze rencontres - pour un match nul - permet aux Catalans de maintenir l'écart avec l'Atletico Madrid, victorieux 2-0 de Séville et deuxième à trois points.

Le Real Madrid, qui est allé s'imposer 2-1 à Levante sur un terrain pratiquement inondé, complète le podium, à huit longueurs du Barça.

A Majorque, les Catalans se sont pourtant mis en danger en encaissant deux buts en début de deuxième période alors qu'ils menaient 3-0.

Michael Pereira et Victor sur penalty ont marqué deux fois en trois minutes avant l'heure de jeu, après trois réalisations catalanes signées Xavi (28e), Lionel Messi (44e) et Cristian Tello (45e).

Lionel Messi a marqué un dernier but à la 70e minute pour assurer la victoire des Barcelonais. L'Argentin en est à 76 buts en 2012, en club et en sélection, si bien que le record de 85 buts détenu depuis 1972 par l'Allemand Gerd Müller paraît à sa portée.

Messi a également l'avantage dans le duel qui l'oppose à Cristiano Ronaldo pour le titre de meilleur buteur de la Liga, avec 15 réalisations depuis le début de la saison contre douze pour le Portugais du Real, qui a ouvert la marque dimanche soir à Levante avant qu'Alvaro Morata, à la 84e, ne redonne la victoire aux Madrilènes. Angel avait égalisé à la 62e.

Blessé à l'arcade lors d'un choc en début de match, Cristina Ronaldo a été remplacé à la mi-temps par Raul Albiol. Se plaignant de troubles de la vision, il passera des examens médicaux, a annoncé son entraîneur, José Mourinho.

Iain Rogers, Simon Carraud et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant