Liga: le président du Deportivo juge les matchs truqués courants

le
0

MADRID (Reuters) - Le président du Deportivo La Corogne, Augusto Cesar Lendoiro, a affirmé jeudi que les matches truqués étaient monnaie courante dans le football espagnol, tout en assurant que son club n'était pas concerné.

Selon le dirigeant, à la tête du Deportivo depuis 1988, de nombreux matches sont arrangés en fin de saison en Liga.

"Presque tous les matches de fin de saison sont arrangés d'une façon ou d'une autre", a-t-il déclaré à la presse lors d'une rencontre organisée par l'agence Europa Press à Madrid.

"Que les choses soient parfaitement claires pour les supporters, le Deportivo n'a jamais pris part à ce genre de tricheries, j'en réponds au nom des joueurs et des dirigeants."

Augusto Cesar Lendoiro a notamment imputé la relégation de La Corogne en deuxième division à l'issue de la saison 2010-2011 aux accords en sous-main entre clubs rivaux.

Javier Tebas, élu le mois dernier à la présidence de la Ligue espagnole de football, a déclaré dans le même cadre que le problème ne concernait qu'un pour cent des clubs mais qu'il fallait veiller à son éradication.

"C'est un cancer qui doit être éliminé (...). Si on ne prend pas de mesures immédiates, il se propagera sous forme de métastases et anéantira notre sport", a-t-il dit.

L'agence européenne Europol a annoncé avoir mis au jour un vaste réseau de corruption basé à Singapour à l'origine de plusieurs centaines de matches truqués en Europe.

Iain Rogers, Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant