Liga: le Barça sort vainqueur d'un clasico relevé

le
0
LE BARÇA REMPORTE LE CLASICO
LE BARÇA REMPORTE LE CLASICO

par Braden Phillips

MADRID (Reuters) - Le FC Barcelone est sorti samedi vainqueur du clasico espagnol en dominant 2-1 le Real Madrid, désormais relégué à six points des Catalans au classement de la Liga.

Le Barça a ouvert le score assez rapidement grâce à une frappe contrée du Brésilien Neymar dans la surface (19e) et a fait le break à huit minutes de la fin du temps réglementaire grâce à un lob subtil d'Alexis Sanchez (78e).

Les hommes de Carlo Ancelotti, qui ont dominé l'essentiel de la deuxième période, ont manqué de chance, notamment lorsqu'une frappe puissante du Français Karim Benzema est venue s'écraser sur la barre transversale catalane à la 72e minute de jeu.

La réduction du score, acquise grâce à un contre éclair mené par Cristiano Ronaldo et conclu par le jeune Jesé (90e + 1), est intervenue trop tard pour empêcher la victoire du champion en titre.

Ce résultat laisse le Barça en tête du championnat avec 28 points, soit quatre d'avance sur l'Atlético Madrid qui accueille dimanche le Betis, et six de plus que le Real.

"C'est le genre de match où on souffre beaucoup mais je suis très heureux pour l'équipe et d'avoir décroché ces trois points", a réagi Alexis Sanchez au micro de Canal + Espagne.

"Je ne pense pas que cette victoire sera décisive (pour le titre, NDLR). Il y a encore du chemin à parcourir et le championnat est loin d'être terminé", a ajouté l'international chilien.

De son côté, le défenseur madrilène Sergio Ramos a pointé des erreurs d'arbitrage qui, selon lui, ont changé le cours de la partie.

"Il y a des choses contre lesquelles on ne peut pas se battre", a commencé par dire l'international espagnol.

"Il y avait clairement penalty pour une main dans la surface de réparation en première période et après il y a eu quelque chose sur Ronaldo en deuxième", a-t-il poursuivi.

"Mais je pense que les supporters du Real doivent être fiers de leur équipe qui s'est battue jusqu'à la dernière minute. Cela faisait un moment qu'on n'avait pas vu e Barça sous pression comme ça et regarder la montre", a conclu Ramos.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant