Liga: indignation et incrédulité après le report de Rayo-Real

le
0
LE REPORT DE RAYO-REAL APRÈS UN SABOTAGE PRÉSUMÉ DE CÂBLES ÉLECTRIQUE SUSCITE L?INDIGNATION
LE REPORT DE RAYO-REAL APRÈS UN SABOTAGE PRÉSUMÉ DE CÂBLES ÉLECTRIQUE SUSCITE L?INDIGNATION

MADRID (Reuters) - La presse sportive espagnole s'est déchaînée lundi au lendemain du report du match de Liga entre le Rayo Vallecano et le Real Madrid en raison d'un sabotage présumé de câbles électriques au Stade de Vallecas.

Cette rencontre comptant pour la cinquième journée de Liga a été annulée au dernier moment, la moitié du stade étant plongée dans l'obscurité. Quelques ouvriers ont bien tenté de réparer les câbles en question, sur le toit de l'enceinte, mais en vain.

Plusieurs commentateurs voient dans cette scène le symbole que le championnat espagnol part à vau-l'eau avec ses clubs surendettés, ses prix des billets trop onéreux et ses horaires de programmations délirants.

"Quatre ou cinq types en train de travailler pendant qu'une centaine d'autres les regardent? A-t-on déjà vu ça ailleurs? Oui, en Espagne", écrit Roberto Palomar, éditorialiste du quotidien sportif Marca.

"Cette image de l'ouvrier, qui sans jamais enlever sa cigarette de la bouche, essayait de réparer des câbles avec du ruban adhésif est la métaphore de la république bananière qu'est devenue notre championnat", poursuit-il.

Le match doit être rejoué ce lundi, à 19h45.

Iain Rogers; Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant