Lieberman et Netanyahu veulent-ils reprendre en main l'armée ?

le
0
Benjamin Netanyahu et Avigdor Lieberman veulent reprendre le contrôle de Tsahal.
Benjamin Netanyahu et Avigdor Lieberman veulent reprendre le contrôle de Tsahal.

Drapeaux frappés à l'étoile de David, tapis rouge, hymne national, généraux au garde-à-vous, hauts fonctionnaires en chemise blanche et cravate : rien n'a manqué à la cérémonie d'accueil du nouveau patron, au ministère de la Défense à Tel-Aviv. Dix minutes en tout et pour tout. Sans discours ni déclarations, comme le veut la tradition.

Et pourtant, rien de traditionnel dans la nomination d'Avigdor Lieberman au poste de « monsieur sécurité », ce qui en fait le numéro deux du gouvernement de Benjamin Netanyahu. Son expérience sur le terrain se résume à un an de service militaire en qualité de caporal magasinier. Sans parler de son peu de connaissances du fonctionnement d'une grande armée moderne. En prime, il est désormais responsable des Territoires palestiniens. Au terme des conventions internationales, il représente l'autorité occupante. C'est donc lui qui, désormais, va signer tous les décrets, notamment les réquisitions de terres.

Va-t-il recadrer l'élite militaire du pays ?

Va-t-il mettre en pratique sa vision du conflit telle qu'il l'a exprimée à de nombreuses reprises par le passé ? Exemples : lors de la dernière guerre à Gaza, à l'été 2014, ministre des Affaires étrangères, il avait exigé du gouvernement qu'il ordonne la réoccupation totale de la bande de Gaza pour y éliminer le Hamas. L'état-major avait répondu : « Cela prendra deux ans et coûtera...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant