Licenciée à cause de son cancer

le
0
Un cabinet médical de Poissy vient d'être condamné par la cour d'appel de Versailles pour avoir licencié une employée atteinte d'un cancer du sein. Son licenciement lui avait été notifié le jour-même de l'annonce de sa maladie.

«La fin d'un cauchemar» long de cinq ans pour Corinne Heileman. Un cabinet médical de Poissy vient d'être condamné par la cour d'appel de Versailles pour avoir licencié en 2005 une employée qui était atteinte d'un cancer. Alors que les deux praticiens évoquaient une raison économique, la justice a estimé que leur décision était en réalité liée à l'état de santé de la salariée.

Tout commence le 13 mai 2005. Corinne Heileman a mal dormi : une douleur dans son sein gauche l'a lancé toute la nuit. Très inquiète, elle demande, à son arrivée au cabinet où elle travaille depuis plus de cinq ans comme secrétaire, à son employeur, le docteur Billion, de l'examiner. Le diagnostic ne se fait pas attendre : «Corinne, tu as un cancer» lui lance-t-il. A 11h, le second médecin, le docteur Baudienville, l'examine à son tour. Il lui confirme son cancer du sein.

Le même jour, à 19h30, Corinne Heileman est convoquée. «Ils me demandent de m'asseoir, donc je m'assois. Et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant