Licencié pour avoir mangé deux biscuits

le
0
Chauffeur de nuit pour une plateforme Intermarché dans le Tarn-et-Garonne, Joël a été licencié pour «faute grave» après avoir récupéré deux biscuits dans un paquet pourtant destiné à la destruction.

Tout ça pour deux biscuits? Joël, 49 ans, chauffeur de nuit pour la plateforme Intermarché à Bressols dans le Tarn-et-Garonne, a pu mesurer la solidarité de ses collègues après avoir été licencié pour «faute grave». Alors qu'il rentrait de sa tournée de livraison à la base logistique de l'entreprise, ce salarié a eu le tort de manger deux biscuits pris dans un paquet abîmé a priori destiné à la casse, et a été dénoncé par le responsable avec qui il se trouvait. Le 24 novembre, cette dénonciation s'est transformée en licenciement sans préavis ni indemnité.

«Je me sentais un peu fatigué, explique l'interessé. J'ai simplement voulu grignoter deux biscuits de la casse. Chez nous, la casse est un conteneur où l'on entrepose des marchandises abimées, destinées au ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant