Licences tendance et innovations se disputent les faveurs des enfants pour la rentrée

le
1
Poznyakov/shutterstock.com
Poznyakov/shutterstock.com

(AFP) - Agenda Monster High pour les filles, sac à dos griffé sport pour les garçons: les licences et autres produits à la mode continuent d'avoir la faveur des enfants pour cette rentrée scolaire, marquée également par plusieurs innovations.

Si la traditionnelle liste dressée par les professeurs dicte la plupart des achats de fournitures scolaires, et si que les parents sont avant tout soucieux d'économies, la fantaisie n'est pas pour autant absente de cette rentrée scolaire pour les enfants.

Ces achats de produits plaisir sont prioritairement réservés à la maroquinerie (sac à dos, trousse...) ou aux agendas.

"Comme chaque année, l'intérêt pour les licences est toujours fort", remarque Thierry Pelissier, directeur marketing et communication Carrefour France.

En vedette cette année: l'indémodable Hello Kitty, mais également les poupées gothiques Monster High, qui après avoir cartonné à Noël, s'affichent maintenant en papèterie.

Les articles aux couleurs des héros de BD ou dessins animés (Spiderman, Babar, Barbapapa), de séries TV (Grand Galop) et de films (Cars, Star Wars) ont également la cote.

"Plus chers que des fournitures classiques, les articles griffés restent malgré tout des produits incontournables et ceux préférés des enfants", souligne Familles de France dans son étude annuelle sur la rentrée.

Dans la même veine, les griffes sportswear (Puma, Airness, QuickSilver, PSG...) remportent également les faveurs, notamment des garçons.

La rentrée 2013 sera également marquée par l'apogée de quelques innovations techniques, lancées il y a quelques années et qui cette fois semblent rencontrer massivement les faveurs des familles.

C'est le cas notamment du stylo roller à encre thermosensible et effaçable, qui "sera sans doute la grande tendance de cette année", estime Hélène Brogat de GfK Consumer Choices.

La cahier polypro, qui évite l'achat de protège-cahier, se généralise également dans les cartables.

D'autres innovations, comme la règle incassable ou les crayons de couleurs qu'on a plus besoin de tailler, autrefois considérées comme un peu "gadget", "se vendent bien et trouvent désormais leur place parmi les classiques", note Abdelatif Zoghlami de chez Bureau Vallée.

Le stylo-plume, longtemps prisé en France, est par ailleurs relégué loin derrière les stylos à billes ou les rollers. "Depuis trois-quatre ans, les ventes baissent chaque année d'environ 10%", explique Mme Brogat.

Autre changement: le trolley (sac à roulettes), grand succès il y a quelques années, semble cette année en perte de vitesse, avec un retour du cartable chez les primaires et de la besace pour les collégiens.

Enfin, les produits écologiques ou made in France suscitent un "regain d'intérêt à condition qu'ils ne coûtent pas plus chers" que les fournitures classiques, explique-t-on chez Bureau Vallée.

dep/bpi/ed

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mauralph le mardi 27 aout 2013 à 17:54

    Dans ces conditions arrêtez de vous plaindre et de dire que la rentrée est chère, si vous achetez des produits de luxe