Libye-Une figure du camp islamiste propose des élections

le , mis à jour à 18:34
0

TRIPOLI, 20 mai (Reuters) - La tenue de nouvelles élections est le seul moyen de mettre fin au conflit en Libye, où deux gouvernements se disputent le pouvoir et les ressources pétrolières, estime Khalid Chérif, partisan influent des islamistes qui tiennent Tripoli. Le Parlement et le gouvernement légitime d'Abdallah al Thinni se sont repliés à Tobrouk, dans l'Est, quand la capitale est tombée en août. Des discussions ont depuis été entamées sous l'égide de l'Onu en vue de la formation d'un gouvernement d'union nationale, mais rien de concret n'en est sorti. "Le peuple libyen doit élire de nouvelles personnalités pour le représenter. Je pense que c'est la solution la plus viable. C'est une solution nationale", a déclaré Khalid Chérif lors d'un entretien accordé à Reuters. "Nous demandons à la communauté internationale de superviser les élections pour qu'il n'y ait pas de fraudes", a-t-il poursuivi, ajoutant que toutes les parties souhaitaient le dialogue. Ancien vice-ministre de la Défense, Khalid Chérif a combattu l'Armée rouge en Afghanistan et a tenté de renverser Mouammar Kadhafi dans les années 1990, puis a pris part au soulèvement de 2011. Il est très influent auprès de l'administration mise sur pied par les islamistes de l'Aube libyenne. (Ulf Laessing, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant