Libye-un gouvernement d'union en vue, mais l'EI menace-Kerry

le
0
    ROME, 2 février (Reuters) - Un gouvernement d'union 
nationale est sur le point d'être formé en Libye mais l'Etat 
islamique peut encore mettre la main sur les revenus pétroliers, 
a averti mardi le secrétaire d'Etat américain John Kerry.  
    Le mouvement djihadiste, qui a pris la ville de Syrte en 
profitant du vide du pouvoir, s'est déjà attaqué à plusieurs 
reprises aux installations pétrolières.  
    "En Libye, nous sommes sur le point d'avoir un gouvernement 
d'union nationale. Ce pays a des ressources. Ce que nous ne 
voulons pas, c'est qu'un prétendu califat accède à des milliards 
de dollars de revenus pétroliers", a déclaré le chef de la 
diplomatie américaine, qui se trouve à Rome pour une réunion des 
Etats membres de la coalition formée pour combattre l'EI.  
    Le parlement libyen reconnu par la communauté internationale 
a rejeté la semaine dernière le gouvernement d'union proposé 
dans le cadre du plan de réconciliation de l'Onu.   
 
 (Arshad Mohammed, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant