Libye-Un aéroport de Tripoli touché par des bombardements

le
0

(Actualisé avec Premier ministre) TRIPOLI, 25 novembre (Reuters) - L'aéroport Mitiga de Tripoli, dernier aéroport commercial en fonctionnement de la capitale, a été touché mardi par un bombardement aérien pour le deuxième jour consécutif, a-t-on appris auprès d'habitants de la capitale libyenne. L'aéroport principal de Tripoli, endommagé par des combats cet été, est fermé depuis juillet. Trois ans après la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans le chaos, diverses factions armées se disputant le pouvoir et le contrôle des ressources pétrolières. L'une de ces milices, originaire de la ville de Misrata, a pris Tripoli cet été et y a installé son propre gouvernement et un parlement, forçant les parlementaires élus et le cabinet du Premier ministre Abdallah al Thinni à se réfugier à Tobrouk. "Les frappes aériennes sur l'aéroport de Mitiga ont été menées par l'armée de l'air nationale pour viser le mouvement de l'Aube libyenne", a déclaré le Premier ministre Al Thinni dans un communiqué publié sur son site internet, faisant référence à l'union de trois factions de miliciens qui contrôlent Tripoli. Le message a été publié peu de temps après un appel de l'envoyé spécial de l'Onu, Bernardino Leon, qui a demandé à Al Thinni de mettre fin à ses frappes aériennes. Selon le nouveau gouvernement de Tripoli, plusieurs habitations ont été touchées par la frappe de lundi mais en revanche, celle de mardi matin n'a fait aucun dégât. Il a fait savoir par ailleurs qu'il pourrait interdire à l'envoyé de l'Onu d'entrer sur le territoire qu'il contrôle, au risque de compliquer des négociations destinées à mettre un terme à cette lutte de pouvoir qui menace de scinder le pays. "Nous sommes ouverts au dialogue, mais nous avons été poussés à la confrontation et à la guerre et nous l'emporterons", a déclaré lundi le Premier ministre dissident Omar al Hassi. (Ulf Laessing,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant