Libye : Total et Vinci rapatrient leurs salariés

le
0
La compagnie pétrolière et le groupe de BTP annoncent le retour des salariés présents sur place et de leurs familles. Avant elles, plusieurs compagnies étrangères présentes en Libye ont pris la même décision

Alors que la Libye risque de basculer dans la guerre civile, les entreprises étrangères qui y sont installées commencent à évacuer leur personnel. Quatrième producteur d'hydrocarbures en Afrique avec près de 1,8 million de barils par jour, le pays compte de nombreuses compagnies pétrolières occidentales sur son territoire. Depuis le début de la journée, les annonces de rapatriement pleuvent. Dernières en dates : les sociétés françaises Total et Vinci.

La compagnie pétrolière annonce le rapatriement de «la majeure partie» de ses expatriés en Libye et de leurs familles. «Le processus est en cours», a précisé un porte-parole qui n'a pas voulu préciser combien d'expatriés étaient employés par Total en Libye ni le nombre de personnes concernées par les rapatriements. «Nous conservons quelques effectifs sur place avec des mesures de sécurité renforcées», a-t-il seulement ajouté. La production de Total en Libye s'est établie en 2010 à 55.000 barils équival

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant