Libye - Syrie : des crises difficilement comparables

le
0
Nicolas Sarkozy a souligné mardi les «grandes similitudes» entre la Libye et la Syrie, insinuant qu'une intervention militaire française serait nécessaire dans la crise syrienne. Mais les situations des deux pays arabes se distinguent à bien des égards.

Nicolas Sarkozy a fait des vagues mardi en évoquant les «grandes similitudes» entre la crise syrienne et celle de 2011 en Libye, théâtre d'une intervention militaire dont l'ancien président avait été le fer de lance. Une manière de critiquer implicitement l'immobilisme supposé de François Hollande sur le dossier syrien.

Certes, Mouammar Kadhafi et Bachar el-Assad sont tous deux des dictateurs qui écrasent par la force une révolte initialement populaire et pacifique contestant leur pouvoir. Comme pour la Libye, la répression sanglante choque moralement les opinions publiques occidentales. Mais le parallèle s'arrête là. Car de nombreuses différences expliquent qu'il est bien plus complexe pour la France d'intervenir militairement pour mettre fin aux massacres aujourd'hui.

La communauté internationale plus divisée

Première différence, la communauté internationale est divisée sur la question syrienne. Pour l'intervention en Libye, la Russie et la Chine avaient accepté

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant