Libye-Quatorze morts dans de violents combats à Benghazi

le
0
 (Bilan actualisé, arrestations en Tunisie) 
    BENGHAZI, Libye, 20 février (Reuters) - De violents combats 
entre forces fidèles au gouvernement libyen réfugié dans l'est 
de la Libye et miliciens islamistes ont fait au moins quatorze 
morts et 32 blessés à Benghazi, a-t-on appris samedi de source 
médicale. 
    Les affrontements se sont concentrés dans le quartier de 
Boatni, dans l'ouest de la ville, a précisé un porte-parole de 
l'armée, Wanis Boukhamada. 
    Benghazi, capitale de la Cyrénaïque d'où était parti en 2011 
le soulèvement contre Mouammar Kadhafi, est depuis plusieurs 
mois le théâtre d'une lutte féroce entre les forces de l'Armée 
nationale libyenne du général Khalifa Haftar et une alliance de 
combattants islamistes et d'anciens rebelles anti-Kadhafi. 
    Dans l'ouest de la Libye, l'aviation américaine a mené 
vendredi matin un raid à Sabratha contre des membres présumés du 
groupe Etat islamique (EI), dont l'un serait impliqué dans des 
attentats commis l'an dernier en Tunisie. Cette frappe aérienne 
a fait une quarantaine de morts. 
    Selon le Pentagone, le raid visé un camp d'entraînement de 
l'Etat islamique et parmi les personnes tuées figure Noureddine 
Chouchane, un Tunisien soupçonné par les autorités de son pays 
d'être impliqué dans les attentats contre le musée du Bardo, à 
Tunis, en mars dernier, et un hôtel de la station balnéaire de 
Sousse, en juin.   
    Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé samedi que 
cinq islamistes présumés avaient été arrêtés dans la ville de 
Ben Guerdane, dans le sud de la Tunisie. Les suspects ont suivi 
un entraînement à Sabratha et voulaient commettre des attentats 
en Tunisie, ajoute le ministère. 
 
 (Ayman al-Warfalli, avec Tarek Amara à Tunis; Guy Kerivel pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant