Libye : offensive décisive des troupes gouvernementales contre Daech à Syrte

le , mis à jour à 15:01
0
Libye : offensive décisive des troupes gouvernementales contre Daech à Syrte
Libye : offensive décisive des troupes gouvernementales contre Daech à Syrte

Les forces du Gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont lancé dimanche à Syrte une nouvelle offensive contre les positions encore contrôlées par le groupe Etat islamique (EI). «Nos forces sont entrées dans les deux derniers quartiers de Daech (acronyme arabe de l'EI) à Syrte», annonce Reda Issa, porte-parole du centre de presse des forces progouvernementales. «L'ultime bataille de Syrte a commencé», a-t-il ajouté. 

 

«Environ 1 000 soldats participent à la dernière phase de l'opération», a-t-il encore indiqué. «L'un de nos chars a réussi à détruire une voiture piégée qui visait nos forces mais elle a été neutralisée avant d'atteindre son objectif», a précisé le porte-parole des troupes du GNA. Un photographe de l'AFP présent à Syrte a constaté l'avancée de plusieurs chars et véhicules armés en direction du quartier du nord contrôlé par l'EI sur fond d'échanges de tirs et d'obus à l'entrée de ce secteur. «L'un de nos chars a réussi à détruire une voiture piégée qui visait nos forces mais elle a été neutralisée avant d'atteindre son objectif», a expliqué Reda Issa. 

 

Selon le centre de presse des forces du GNA, cette progression intervient «après une nuit de raids de l'armée de l'air» des Etats-Unis, qui soutient les troupes loyalistes à Syrte depuis le 1er août, à la demande du GNA. Plusieurs chefs locaux de Daech seraient cernés dans le quartier résidentiel n°3, selon le site libyen d'information Alwasat. Depuis le début de l'offensive dimanche matin, 18 soldats loyalistes ont été tués et 120 blessés.   

 

Une ville désertée de ses habitants

 

Lieu de naissance de l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi, Syrte, à 450 km à l'Est de Tripoli, est la principale ville contrôlée en Libye par Daech qui s'en est emparé en juin 2015. Les forces du GNA y sont entrées le 9 juin, dans le cadre d'une offensive lancée le 12 mai. Auparavant, plus de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant