Libye-Nouvelle offensive contre l'EI dans le centre de Syrte

le
0
    SYRTE, Libye, 30 juillet (Reuters) - Les forces coalisées 
contre le groupe Etat islamique (EI) en Libye ont lancé vendredi 
une nouvelle offensive pour tenter de reprendre un quartier du 
centre-ville de Syrte, où les djihadistes sont retranchés depuis 
près de trois mois. 
    Les deux camps s'affrontent depuis plusieurs semaines 
multipliant les accrochages sporadiques dans les rues de cette 
ville côtière vidée de la quasi totalité de ses habitants, où 
l'EI avait établi son fief en Libye. 
    Au début des opérations lancées début mai, les forces 
alliées au gouvernement de Fayez Seraj ont rapidement progressé 
dans les faubourgs, mais elles ont marqué le pas à mesure 
qu'elles approchaient du centre, en raison de la présence de 
tireurs embusqués, d'engins explosifs et de mines. 
    Les combats de vendredi se sont concentrés dans un quartier 
appelé "Dollar", à environ 1,5 km du coeur de la ville. 
    "Nous tentons de prendre la totalité de 'Dollar', nous en 
contrôlons pour l'instant 40% environ", selon un combattant des 
forces libyennes, Mohamed Faraj Zourab. "La progression est 
lente à cause des mines, des pièges disséminés et des snipers." 
    Au moins cinq combattants des forces à l'offensive ont été 
tués et 28 autres blessés, a-t-on appris auprès de responsables 
d'un hôpital de campagne installé non loin de là. 
    "Nous essayons de les déloger de chacune des maisons", 
d'après un autre combattant, Mohamed Sbah. "Nous avons avancé 
d'environ cinq maisons ce matin. Nous avons vu les snipers faire 
des trous dans les murs pour passer de bâtiment en bâtiment." 
    L'EI contrôle toujours certains sites stratégiques du centre 
de Syrte, comme l'université, l'hôpital principal et le centre 
de conférence Ouagadougou qui pourrait servir, selon les 
combattants adverses, d'entrepôt de munitions et de provisions. 
 
 (Aidan Lewis, Simon Carraud pour le service français, édité par 
Nicoals Delame) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant