Libye : les milices font régner leur désordre

le
0
La lutte pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli illustre une situation inquiétante.

Soudain, dans une parfumerie du centre de Paris, les téléphones portables de quatre Libyens se mettent à sonner tous en même temps. «On rentre», lance Mokhtar el-Akhdar au bout de quelques minutes. Lundi après-midi, cet important chef révolutionnaire et ses trois compagnons interrompent brusquement leurs emplettes et leurs vacances parisiennes. Ils viennent d'apprendre la prise de l'aéroport de Tripoli par une des nombreuses milices libyennes.

Figure de la révolution, Mokhtar el-Akhdar commande aujourd'hui un quart des combattants zintanes, la grande tribu de l'Ouest qui a fait basculer la guerre en août 2011 en prenant la capitale Tripoli. Il avait ensuite investi pendant de longs mois l'aéroport principal, avant d'affirmer sa volonté de le rendre aux autorités civiles. Dans le souci, disait-il, de participer à la normalisation, il continuait d'en assurer la sécurité, mais «à l'extérieur» et «sous les ordres du ministère de la Défense», expliquait-il encore d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant