Libye : les jihadistes de Daech s'attaquent à des sites pétroliers

le
0
Libye : les jihadistes de Daech s'attaquent à des sites pétroliers
Libye : les jihadistes de Daech s'attaquent à des sites pétroliers

Le groupe jihadiste Daech (ou groupe Etat islamique) a lancé ce lundi une offensive dans le nord de la Libye autour des villes d'al-Sedra et de Ras Lanouf, où sont concentrées d'importantes installations pétrolières. «Nous avons été attaqués ce matin par un convoi d'une dizaine de véhicules armés de l'EI» a confirmé un colonel des forces loyales au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale, Bachir Boudhfira, interrogé par l'AFP au téléphone. Le responsable militaire affirme que les assaillants ont été repoussés mais que deux de ses soldats sont morts dans l'attaque. «Ils ont ensuite mené une attaque par le sud de la ville de Ras Lanouf mais n'ont pas réussi à y entrer», a-t-il ajouté. Selon un responsable du secteur pétrolier libyen, un réservoir d'une capacité de 420.000 barils de pétrole a pris feu lors des affrontements au sud de Ras Lanouf.

De son côté, l'organisation jihadiste EI a annoncé sur son compte Twitter que ses hommes ont mené ce lundi «une attaque contre la région d'Al-Sedra» et qu'un de ses membres s'était fait exploser dans une voiture piégée. L'organisation jihadiste affirme que l'assaut est intervenu après la prise du contrôle «totale» de Ben Jawad, une ville côtière située à 600 km à l'est de Tripoli et à 145 km à l'est de Syrte qui est sous le contrôle de l'EI depuis juin 2015, mais aucune source officielle ou militaire libyenne n'a pu confirmer cette information.

Selon le quotidien londonien Daily Mail, des forces spéciales britanniques seraient déjà déployées en Libye, en avant-garde d'une opération conjointe entre Américains et Européens, afin de reprendre le contrôle des zones pétrolifères et de conseiller les chefs militaires du gouvernement reconnu par la communauté internationale. 

Le groupe Etat islamique tente depuis plusieurs semaines une percée vers l'est depuis Syrte pour atteindre la zone du "Croissant pétrolier" où ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant