Libye : les heurts gagnent la capitale

le
0
Alors que l'ONG Human Rights Watch fait état de plus de 173 morts depuis le début de la contestation mardi contre le régime de Kadhafi, les forces de l'ordre libyennes ont tiré dimanche soir des grenades lacrymogènes à Tripoli pour disperser des manifestants.

o En Libye, entre 77 et 173 morts depuis le début des émeutes, le mouvement de contestation gagne la capitale

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le bilan des émeutes des quatre derniers jours en Libye atteint au moins 77 morts, selon un décompte tenu par l'AFP, et 173 selon l'ONG Human Rights Watch (HRW), qui se base sur des sources médicales. Les Etats-Unis, qui ont appelé les autorités de Tripoli à autoriser des manifestations pacifiques, ont évoqué pour leur part «des centaines» de morts et de blessés depuis le début du mouvement de protestation.

Malgré la répression la veille, des milliers d'opposants au régime se sont de nouveau rassemblés dimanche devant un tribunal de Benghazi, où ils ont encore essuyé des tirs. Un avocat sur place a raconté que d'autres contestataires attaquaient la garnison, et qu'il était impossible de faire face au flux des blessés. Une dizaine de manifestants antigouvernementaux occupaient également les locaux du journ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant