Libye-Le gouvernement d'union prend ses quartiers à Tripoli

le
0
    TRIPOLI, 31 mars (Reuters) - Le gouvernement libyen d'union 
nationale formé sous l'égide des Nations unies s'est réuni jeudi 
sur une base navale de Tripoli, malgré les mises en garde de 
l'administration concurrente formée par les milices qui tiennent 
la capitale. 
    Ses membres étaient arrivés la veille par bateau en 
provenance de Tunisie pour cette mission à haut risque censée 
leur permettre de reprendre le pouvoir.  
    Tripoli est restée relativement calme depuis, bien que des 
tirs aient retenti mercredi soir près du centre. Une chaîne de 
télévision favorable au "gouvernement de salut national" mis sur 
pied par les milices a par ailleurs cessé d'émettre.  
    Jeudi, sur la base navale, le gouvernement d'union et les 
sept membres de son Conseil présidentiel ont rencontré des 
responsables locaux. Le général Abdelrahmane Taouil, chargé de 
leur protection, a assuré que la base avait été "complètement 
sécurisée".  
   "Nous faisons le nécessaire pour sécuriser toutes les autres 
institutions étatiques. Le Conseil compte rester là et continuer 
ses travaux ici, à Tripoli", a-t-il ajouté.  
    Le gouvernement d'union nationale a été formé dans le cadre 
de l'accord conclu en décembre sous l'égide des Nations unies, 
mais le Parlement légitime, installé à Tobrouk, lui refuse sa 
confiance.   
    Les puissances occidentales comptent néanmoins sur lui pour 
dissiper la menace de l'Etat islamique (EI), qui a profité du 
vide politique pour prendre pied en Libye, s'emparant notamment 
de Syrte, ancien fief de Mouammar Kadhafi. 
 
 (Hani Amara; Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant