Libye : le G8 réaffirme que Kadhafi doit partir

le
0
Les huit pays demandent l'arrêt immédiat du recours à la force contre des civils par les troupes du dirigeant libyen. L'Otan a lancé dans la nuit de jeudi à vendredi une nouvelle vague de frappes aériennes sur Tripoli.
Khadafi doit partir

Dans une déclaration au sommet de Deauville, le G8 réaffirme que Mouammar Kadhafi doit partir. Les huit pays demandent par ailleurs l'arrêt immédiat du recours à la force contre des civils par les troupes du régime.

«Nous insistons sur la nécessité pour les responsables d'attaques contre des civils de rendre des comptes», lit-on dans la version en anglais de la déclaration finale du G8. «Ces actions criminelles ne resteront pas impunies.» «Kadhafi et le gouvernement libyen ont manqué à leur devoir de protection de la population libyenne et ont perdu toute légitimité», ajoutent les chefs d'Etat et de gouvernement américain, russe, canadien, japonais, français, britannique, allemand et italien. Mouammar Kadhafi «n'a aucun avenir dans une Libye libre et démocratique. Il doit partir.» Barack Obama a averti que la coalition allait «finir le travail» en Libye.

Moscou en médiateur

Le président américain Barack Obama a demandé à son homologue

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant