Libye : le Conseil national de transition compte juger Kadhafi

le
0
EN DIRECT - Alors que les rebelles ont été stoppés sur la route de Syrte, le chef du CNT, voix officielle de l'opposition libyenne, a également fait état lundi soir d'un «besoin urgent» d'armes légères.

o «Après la victoire nous jugerons Kadhafi»

Le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, a déclaré lundi soir que Mouammar Kadhafi serait jugé en Libye «après la victoire» de l'insurrection. «Nous jugerons Kadhafi en Libye pour tous les crimes qu'il a commis», a-t-il affirmé dans une interview diffusée par France 2.

«Nous essaierons de construire un pays libre, démocratique, qui respecte les droits de l'homme et l'alternance politique», a-t-il assuré, estimant que le peuple libyen avait fait «un choix difficile, celui d'affronter un tyran». Et alors que les combats font toujours rage dans le pays, l'ancien ministre de la Justice - qui vit désormais caché - a fait état pour la rébellion d'un «besoin urgent d'armes légères».

o Paris et Londres appellent le CNT à organiser la transition

Nicolas Sarkozy et le premier ministre britannique David Cameron ont rendu publique lundi une déclaration commune dans laquelle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant