Libye: la SocGen faisait fructifier les fonds

le
0
D'après l'ONG Global Witness, le fonds souverain libyen avait investi dans trois produits de la banque française aux rendements décevants. Société Générale a appliqué des taux de marges anormalement élevés.

C'est une histoire que la Société Générale aurait préféré garder pour elle. Depuis le gel des avoirs libyens en début d'année, la banque française s'est faite discrète sur ses fonds qui accueillaient pourtant les investissements de la Libyan Investment Authority (LIA), le fonds souverain du pays de Mouammar Khadafi. D'après un document publié par l'ONG Global Witness et Le Monde ce jeudi, la LIA possédaient des investissements dans trois fonds de la SocGen, aujourd'hui gelés: Soc Gen Europe Medium, Soc Gen Strategic Equity Fund Codeis, et Soc Gen Cross Roads 5Y Link Notes. Il s'agit d'un ensemble de produits structurés qui permettaient à la Libye de diversifier son portefeuille.

L'affaire n'a même pas été intéressante pour la banque française qui a fait face à des rendements très décevants en 2010. Ainsi, la valeur des trois produits financiers est passée, entre le premier et le deuxième trimestres l'an dernier, de 1,8 milliard de dollars (1,27 milliard d'eur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant