Libye : la rébellion dit avoir pris Brega, le régime dément

le
0
Les rebelles maintiennent sous pression les forces pro-Kadhafi dans l'Ouest et tentent de dégager la route vers la capitale, Tripoli. Les États-Unis sont entrés en contact avec des émissaires du dirigeant libyen.

Soutenus par des frappes aériennes de l'Otan, les rebelles libyens ont annoncé lundi s'être emparés du port pétrolier de Brega, situé à 800 km à l'est de Tripoli. Les rebelles se dirigeraient à présent vers Ras Lanouf, située une cinquantaine de kilomètres plus à l'ouest. Le porte-parole du régime de Mouammar Kadhafi à Tripoli a toutefois démenti ces informations. Il a au contraire affirmé que les troupes loyalistes avaient repoussé l'offensive des rebelles en leur infligeant de lourdes pertes, et n'a reconnu la mort que de 30 soldats dans les rangs du dirigeant libyen.

La cité portuaire, tenue depuis le mois d'avril par les forces pro-Kadhafi, est un enjeu majeur pour la rébellion. Sa prise lui permettrait de se saisir d'infrastructures vitales pour l'avenir économique du pays et pourrait poser les jalons d'une progression vers l'ouest après des mois d'enlisement sur le front est. Dans la ville, la progression des rebelles a été ralentie par des centaines d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant