Libye-La flotte de l'UE pourra lutter contre le trafic d'armes

le
0
    NATIONS UNIES, 14 juin (Reuters) - Une résolution autorisant 
les forces navales européennes de l'opération Sophia à inspecter 
les bateaux pour lutter contre le trafic d'armes au large de la 
Libye a été adoptée mardi à l'unanimité par le Conseil de 
sécurité de l'Onu.  
    Le Conseil avait autorisé en octobre la saisie et la 
destruction des bateaux de passeurs de migrants dans le cadre de 
cette opération. 
    Les armes acheminées illégalement par la mer "pourraient 
être utilisées par des organisations terroristes actives en 
Libye telles que l'EIIL (l'Etat islamique)", dit la résolution 
présentée par l'Union européenne.  
    Selon l'ambassadeur de France François Delattre, le texte 
peut changer la donne dans la mesure où beaucoup d'armes sont 
acheminées par bateau.  
    Entendu la semaine dernière par le Conseil de sécurité, 
Martin Kobler, représentant spécial de l'Onu pour la Libye, a 
estimé que 20 millions d'armes y sont en circulation pour une 
population de six millions d'habitants.  
 
 (Michelle Nichols, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant