Libye : la diplomatie chinoise ménage les deux camps

le
0
Alors que des diplomates chinois se rendent à Benghazi pour des rencontres avec la direction politique rebelle, Pékin accueille en ses murs le ministre des Affaires étrangères libyen.

Après des semaines de prudent attentisme, la Chine commence à s'activer sur le front diplomatique libyen. Et ce, des deux côtés des lignes. Alors que des diplomates chinois se rendent dans le fief rebelle de Benghazi, Pékin accueille en ses murs le chef de la diplomatie du colonel Kadhafi.

Le ministre des Affaires étrangères libyen, Abdulati al-Obeidi, est arrivé mardi à Pékin et doit y rester jusqu'à demain. Il est reçu comme «émissaire spécial» de Tripoli, a expliqué Hong Lei, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, et les discussions porteront sur la recherche d'une «solution politique» à la crise. Dans le même temps, des envoyés chinois sont arrivés à Benghazi pour des rencontres avec la direction politique rebelle. Officiellement, il s'agit de «mieux comprendre la situation humanitaire» en Libye. De «maintenir le contact avec le Conseil national de transition (CNT)» aussi, la Chine ayant concédé vendredi un premier contact entre son amb

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant