Libye : la coalition n'exclut pas l'envoi de commandos

le
0
La stagnation des offensives rebelles et les résultats mitigés des frappes aériennes ont relancé, dans le camp allié, la réflexion sur l'assistance militaire à la rébellion.

Des troupes au sol en Libye pour aider l'insurrection? Le pas a été franchi, pour la première fois lundi, par le député (UMP) Axel Poniatowski. Évoquant les perspectives d'un enlisement qu'il juge néanmoins «évitable», le président de la commission des affaires étrangères préconise «que l'Otan envoie au sol non pas des troupes combattantes, mais des forces spéciales dont la seule mission est d'identifier les coordonnées des objectifs». Selon M. Poniatowski, cette initiative ne contreviendrait pas à la résolution 1973 de l'ONU autorisant «toutes les mesures nécessaires» pour protéger les populations civiles. «Il ne s'agirait aucunement de troupes d'occupation, ce qu'exclut la résolution, mais de 200 à 300 hommes des forces spéciales servant d'appui au sol pour guider les bombardements», explique Axel Poniatowski. Selon lui, «cela permettrait de rendre l'intervention de la coalition plus efficace et d'éviter les bavures qui risquent de se multipli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant