Libye : l'ultimatum à Misrata prolongé

le
0
Le régime avait donné aux rebelles de la ville jusqu'à minuit mardi soir pour se rendre en échange d'une amnistie. La situation humanitaire de la ville est de plus en plus précaire.
o Prolongation de l'ultimatum à Misrata

L'ultimatum fixé vendredi par le régime libyen aux rebelles de Misrata a été prolongé mercredi «d'un ou deux jours», alors qu'il arrivait à expiration mardi à minuit. Les forces de Mouammar Kadhafi avaient proposé aux rebelles de la ville de se rendre en échange d'une amnistie. Les rebelles avaient immédiatemment rejeté cette proposition, leur commandant en chef Ibrahim Bet-Almal affirmant: «Nous ne nous rendrons pas. Nous vaincrons ou nous mourrons».

o Le port de Misrata pillonné

Les rebelles ont annoncé que le port de Misrata a été pillonné mercredi par l'armée libyenne. «Le bombardement a fait de nombreuses victimes parmi les personnes qui attendaient d'être évacuées», a expliqué un porte-parole de l'insurrection. «Jusqu'à présent, cinq personnes sont décédées, et des ambulances arrivent pour évacuer les blessés.»

Peu avant l'annonce de cet incident, le bateau Red Star, affrêté par l'Organisa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant